01 80 84 60 60

Un expert à votre écoute (Coût d'un appel local)

Chaudières

Les performances des chaudières gaz et fioul se sont considérablement améliorées au cours des 20 dernières années. On distingue aujourd’hui différentes technologies : les chaudières gaz à condensation, les chaudières gaz basse température et les chaudières fioul à condensation. Les innovations ont permis de développer des appareils plus économiques, plus écologiques et qui assurent un meilleur confort. Les chaudières sont à la fois plus compactes, plus silencieuses et leur rendement est beaucoup plus élevé. Elles peuvent produire le chauffage seul mais également l’eau chaude sanitaire. Toutes ces nouveautés engendrent des économies d’énergie qui se répercutent sur votre facture.

Nos articles sur le sujet qui peuvent vous intéresser :

Remplacer sa chaudière gaz : comment choisir
Les avantages de la chaudière à condensation
Comprendre la différence entre l'évacuation en ventouse et en cheminée

Comment choisir sa chaudière ?

Trouvez votre Chaudière

  • Par besoin
  • Par modèle
Énergies
Logement
Nb de personnes
Douche
Baignoire
Énergies
Technologies
Fabricants
Emplacements
Eau chaude

Demandez un devis chaudière




Système de chauffage central d’hier à aujourd’hui

Les modèles ancienne génération sont dits « classiques ». Ils consomment beaucoup pour une efficacité moindre. Ils sont souvent présents dans les vieilles installations. Ensuite est apparue la chaudière basse température. L’eau dans le circuit peut descendre aux alentours de 40 °C, voire moins pour mieux s’adapter aux besoins. Elle est, par conséquent, moins énergivore que la précédente. Elle a évolué pour devenir un appareil bas NOx. Les rejets d’oxyde d’azote sont moindres pour respecter la réglementation européenne ErP. Cette même norme limite son usage. Elle ne peut être installée que dans certaines configurations particulières comme les habitations collectives.

Les technologies ont progressé pour aboutir à différentes innovations. La chaudière à condensation est née de ces recherches. Elle améliore la version ci-dessus en récupérant la chaleur des fumées. Son rendement est donc nettement plus élevé. Elle engendre jusqu’à 30 % d’économies d’énergie par rapport au modèle classique. Elle bénéficie également de perfectionnements constants comme la modulation. Cette dernière adapte la puissance du brûleur pour un fonctionnement sans à-coups. Les cycles marche/arrêts sont ainsi moins fréquents. Les variations de température sont lissées, évitant l’inconfort thermique inhérent. Des accessoires indispensables aideront à baisser encore plus la facture. Un thermostat d’ambiance programmable régulera finement le circuit de chauffage. Il s’accordera à votre mode de vie, à votre présence/absence.

Depuis 2019, la pose de chaudières à condensation est privilégiée en rénovation comme en neuf. Elles s’implantent aussi bien en appartement qu’en maison. La configuration actuelle déterminera l’évacuation des fumées. Celle-ci se fera par une cheminée tubée ou une ventouse.

Chauffage au fioul et chaudières au gaz de ville ou au propane


Ce type d’installation utilise les énergies fossiles comme source d’alimentation. Il en consomme moins que les anciens équipements. Par contre, il en absorbe plus qu’une pompe à chaleur par exemple. En effet, cette dernière bénéficie de ressources gratuites renouvelables.

Ces trois combustibles devraient cohabiter encore jusqu’en 2029. A cette date, l’objectif est que la chaudière au fioul à condensation ne soit plus être en service. Il en sera de même pour la version bas-NOx. C’est une volonté du gouvernement français dans le cadre de la transition écologique. L’Etat a d’ailleurs cessé toutes les subventions pour ce type de matériel. Ainsi, crédit d’impôt, prime coup de pouce ou CEE ne s’appliquent plus.

Il convient donc de choisir un système de chauffage au gaz de ville. Si votre commune ne dispose pas d’un tel réseau, vous opterez pour le GPL. Vous devrez alors avoir la place pour une citerne de stockage.

La chaudière à gaz à condensation


Des avantages et inconvénients existent, les premiers étant plus nombreux que les seconds.

Parmi ses atouts, nous pouvons distinguer :

- Son haut rendement énergétique. Il engendre des économies qui sont les bienvenues.
- Son faible encombrement. En version murale, la chaudière au gaz s’intègre facilement dans une cuisine.
- Son double service. Certains appareils produisent également l’eau chaude sanitaire.
- Sa diversité. La gamme est très étoffée pour répondre à de nombreux besoins.
- Son gain de confort. La régulation modulante permet de limiter les marches/arrêts à répétition

Les désagréments sont assez limités :
- La mise en place d’une citerne dans le cas d’une installation au propane peut être un frein.
- L’évacuation des fumées et des condensats est à prévoir.

Les avantages et inconvénients de la chaudière gaz condensation comprennent aussi le prix d’achat. Il est réduit en cas de remplacement d’un vieil appareil. Il est plus conséquent en l’absence de réseau de distribution. Ce budget reste cependant moins important que l’acquisition d’une pompe à chaleur. De plus des aides financières permettent de réduire ce surcoût. Chauffage au fioul et chaudière basse température seront judicieusement changés par un tel équipement. D’une part, vous bénéficierez d’un bon rapport qualité/prix. D’autre part, vous assurez efficacement le confort thermique et sanitaire de votre maison individuelle.

MyChauffage.com vous propose différents modèles de chaudière gaz condensation. Nous écoutons votre problématique pour vous trouver le matériel idoine.

Nos certifications

UNE QUESTION ? 01 80 84 60 60

Coût d'un appel local

ÊTRE RAPPELÉ NOUS CONTACTER