Installateur de chauffage
sur toute la France !

Nous contacter

Quand faut-il éteindre sa chaudière : les circonstances les plus courantes

quand éteindre sa chaudière


Arrêter le système de chauffage central est parfois indispensable. Outre des économies d’énergie, cette opération est vitale en cas de fuite de gaz par exemple. Elle s’applique aussi pendant l’entretien annuel de la chaudière. De même, elle est requise quand des pannes surviennent ou que le fioul est livré. En revanche, elle n’est pas nécessaire lors de la purge des émetteurs.

1. Pour rincer ou désembouer le circuit de chauffage
2. Afin de résoudre un dysfonctionnement
3. Pour préparer la livraison de fioul ou le nettoyage de la cuve
4. Lors d'une absence prolongée de votre logement
5. Le cas de la purge des radiateurs

Pour rincer ou désembouer le circuit de chauffage

Avec le temps, des boues peuvent s’accumuler dans les canalisations et les émetteurs. Tartre, corrosion ou micro-organismes peuvent alors les boucher. Deux techniques sont possibles pour les éliminer. La première utilise de l’eau sous pression. La deuxième fait appel à un produit chimique. Elles nécessitent toutes les deux de couper votre système de chauffage pour effectuer cette opération à froid.

Ces interventions sont à réserver, de préférence, aux professionnels qualifiés. Ils préserveront le bon fonctionnement de votre installation et vous fourniront de précieux conseils pour l’entretien de celle-ci.

Afin de résoudre un dysfonctionnement

Certaines situations peuvent engendrer des risques pour votre sécurité. D’autres requièrent juste un arrêt pour effectuer des manipulations ou remplacer des pièces. Ainsi, une désagréable odeur de soufre dans le logement peut suggérer une fuite de gaz. Par conséquent, éteindre votre chaudière est une des premières précautions à prendre. Prévenez ensuite les services d’urgence appropriés.

De même, un problème de pression peut endommager votre circuit de chauffage. Selon le cas, il faut remettre de l’eau ou en enlever. Si cela ne résout pas le dysfonctionnement, vous devrez couper le système. Faites appel à un professionnel pour trouver l’origine de la panne.

De nombreuses autres causes peuvent nécessiter un arrêt complet de la chaudière. Pièces défectueuses ou anomalies répétitives sur le réseau d’électricité en sont des exemples.

Votre appareil peut aussi se mettre en sécurité. Il affiche alors un code d’erreur. Il convient, par conséquent, de se référer à la notice du fabricant. Vous y trouverez des indications sur le problème et les conseils à appliquer avec vigilance.

Pour préparer la livraison de fioul ou le nettoyage de la cuve

Au fil du temps, des particules s’accumulent en fond de la citerne. Elles sont soulevées pendant le remplissage de celle-ci. Si la chaudière tourne pendant cette opération, ces éléments en suspension risquent d’être aspirés. Ils vont alors l’encrasser et réduire ses performances.

Il est recommandé d’éteindre votre équipement deux heures avant la livraison de combustible. Il faudra attendre un peu, également, avant de le rallumer. Cette précaution devra aussi être respectée à l’occasion du nettoyage de la citerne. Ce dernier est à prévoir tous les dix ans pour un bon fonctionnement.

Lors d’une absence prolongée de votre logement

La période d’inoccupation de votre maison va déterminer les actions à entreprendre. En fonction de celle-ci, il conviendra alors d’éteindre votre système ou pas (si vous souhaitez laisser la maison hors gel par exemple).

Vous partez pour plusieurs semaines, voire mois

En hiver, il est recommandé de garder un minimum de chauffage. Cela évitera les ruptures des canalisations dues au gel. Ceci est valable aussi bien pour une chaudière que pour une pompe à chaleur. C’est une précaution indispensable même avec une très bonne isolation de l’habitation.

Quand les beaux jours arrivent, vous pouvez arrêter une vieille installation si la chaudière ne produit que le chauffage. Vous réduirez votre facture d’énergie tout en préservant votre matériel. Les nouveaux équipements, quant à eux, passeront automatiquement en mode été.

Vous partez quelques jours

A contrario, une absence courte ne nécessite pas de couper le chauffage. Au contraire, il vaut mieux laisser un minimum de degrés dans la maison. Un thermostat connecté vous permettra d’anticiper votre retour. Ainsi la température de confort sera atteinte à votre arrivée.

Le cas de la purge des radiateurs

Purger vos émetteurs (comprendre évacuer l’air) permettra d’optimiser votre installation. Ils diffuseront la chaleur de façon plus homogène et la température de confort sera atteinte plus rapidement. Pour autant, cette action peut se faire sans avoir à stopper votre chaudière.

L’idéal est quand même d’effectuer cette purge au début de la saison de chauffe. Le système étant à l’arrêt, vous la ferez juste avant de le relancer. Vous pourrez, ainsi, commencer l’hiver avec un réseau performant.

Profitez-en également pour régler les degrés en fonction de chaque pièce : chambres, salon, cuisine, etc à l’aide de robinets thermostatiques. La régulation de la chaudière assurera également votre confort tout en générant des économies d’énergie.

0 Commentaires à propos de « Quand faut-il éteindre sa chaudière : les circonstances les plus courantes »
Laisser un commentaire
Veuillez valider le captcha
Comment choisir sa chaudière ?
bannière simulateur

Obtenez un devis

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h

IZI by EDF collecte ces informations personnelles en vue de vous proposer un devis. Voir notre politique de confidentialité des données.

* Informations obligatoires