Installateur de chauffage
sur toute la France !

Nous contacter

Que choisir entre la pompe à chaleur et le poêle à granulés ?

pompe à chaleur ou poêle à granulés

Tous deux cités parmi les systèmes de chauffage les plus écologiques, la pompe à chaleur air-eau et le poêle à granulés ont la cote. Leur fonctionnement n’est en rien similaire, mais permet de chauffer une pièce ou un logement. L’usage est lui aussi différent tout comme le prix d’achat. Le poêle est plus adapté à des surfaces plus restreintes tandis que la PAC peut dévoiler son plein potentiel sur de grandes surfaces.

Quel est alors le système à privilégier ? Sont-ils tous deux égaux ou l’un se différencie-t-il plus par rapport à l’autre ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

  1. Le fonctionnement d’une pompe à chaleur et d’un poêle à granulés
  2. PAC ou poêle à granulés, qui est le plus économique ?
  3. Les avantages de la PAC air-eau et du poêle à granulés
  4. Les inconvénients de la PAC air-eau et du poêle à granulés
  5. Que choisir entre la pompe à chaleur et le poêle à granulés ?

Comment fonctionne une pompe à chaleur air-eau et un poêle à granulés ?

Ces deux systèmes de chauffage fonctionnent différemment. Ils n’ont que peu de points communs entre eux. Pourtant, leur mode de fonctionnement respectif s’inscrit dans une démarche écologique qui attire de plus en plus.

La PAC air-eau :

Comme son nom l’indique, la pompe à chaleur va puiser des calories dans l’air qui l’entoure pour produire de l’énergie. Avec cette dernière, elle va chauffer de l’eau qui sera ensuite distribuée dans l’ensemble du réseau hydraulique dédié au chauffage de la maison.

Pour son fonctionnement, elle utilise une ressource naturelle : l’air. L’électricité est également utilisée pour son alimentation et, son appoint électrique qui intervient en renfort lors de grands froids.

Elle se compose de 2 modules : un à l’extérieur et un à l’intérieur du logement. Sa transmission de chaleur se fait par rayonnement grâce au réseau de radiateurs à eau présent dans le logement.

Le poêle à granulés :

Le poêle à granulés fonctionne comme une cheminée. Il faut mettre un combustible à base de bois dans le foyer et c’est la combustion de ce dernier qui génère de la chaleur. Le poêle est cependant bien plus amélioré au niveau de ses rendements. Sa conception permet une meilleure gestion des fumées et une propagation de la chaleur mieux maitrisée.

Le granulé ou pellet est un bâtonnet de chutes de bois compactés. Il est issu bien souvent de sciures ou de copeaux trouvant leurs origines dans la sylviculture.

La position du poêle à granulés est généralement au centre de la pièce principale. Il émet de la chaleur par convection grâce au ventilateur intégré.

PAC ou poêle à granulés : qui est le plus économique ?

Une des différences majeures entre la pompe à chaleur et le poêle à granulés est le coût de l’équipement. Il faut savoir que ces deux matériels ne partagent pas les mêmes technologies, ce qui explique un écart de prix important.

Comparatif du prix d’achat :

Le poêle à granulés est l’équipement le moins cher à l’achat. Son prix se situe aux alentours de 3 500-4 000 € en moyenne pour l’appareil seul. Il ne faut cependant pas oublier le coût de la fumisterie et de l’installation par un artisan qualifié.

La PAC Air-Eau se situe dans une fourchette allant de 5 000 à 10 000 € pour les modèles les plus performants. Le nombre de technologies qui la composent est bien plus élevé, l’équipement est également plus massif. Ce qui explique en partie un prix supérieur.

 

Pompe à chaleur

Poêle à granulés

Prix d’achat

≈ 9 250 €

≈ 3 750 €

Prix d’installation

2 850 €

1 230 €

Total achat

12 100 €

4 980 €


Les aides financières :

Étant considérés comme écologiques, la pompe à chaleur air-eau et le poêle à granulés bénéficient d’aides à leur financement. Tout comme leur tarif, le montant de ces dernières varie d’un appareil à un autre. C’est notamment grâce à elles que l’on peut obtenir un retour sur investissement rapide.

En 2020, vous pouvez profiter de :

  • MaPrimeRénov’ : Prime issue du Crédit d’Impôt (CITE) et de l’ANAH, c’est la nouvelle aide de l’année 2020. Elle octroie, sous conditions de ressources, jusqu’à 4000 € pour une PAC Air-Eau et jusqu’à 3000 € pour un poêle à granulés.
  • La prime Coup de Pouce : Également appelée prime CEE, elle permet de bénéficier de 5400 € pour l’achat d’une pompe à chaleur. Dans le cadre d’un poêle à granulés, le financement est de 800 € maximum.
  • L’éco prêt à taux zéro : Il s’agit d’un prêt sans intérêts qui peut s’élever jusqu’à 10 000 € pour vos travaux de rénovation. Il peut servir à payer le montant restant à charge.

 

Pompe à chaleur

Poêle à granulés

Montant de l’installation

12 100 €

4 980 €

Total maximum d’aides

9 400 €

3 800 €

Prix à payer après aides

≈ 2 700 €

≈ 1 180 €


La consommation d’énergie :

De manière générale, on apprend que l’électricité est l’énergie qui coûte le plus cher. Ainsi la pompe à chaleur serait-elle un trou béant sur la facture ?
Non, il s’agit de l’exact inverse, c’est le mode de chauffe le plus économique quand on parle de consommation annuelle.

En effet, une PAC a, en moyenne, un COP (Coefficient de Performance) de 3 (jusqu’à 5) ; c’est-à-dire que pour seulement 1 kWh consommé, la PAC Air-eau restitue 3 kWh (jusqu’à 5kWh). Au contraire, un poêle à bois n’en produit que 0,8 kWh.
La performance de l’appareil compense très largement le prix de son énergie. Il faut cependant nuancer avec le faible coût des granulés. L’un consomme peu avec une énergie onéreuse tandis que l’autre a une consommation plus conséquente, mais profite d’une énergie à bas prix.

Les avantages de la PAC et du poêle à granulés

La pompe à chaleur :

  • Le coût de la consommation annuelle (grâce à son COP)
  • Système de chauffe écologique
  • Est adaptée à un chauffage central d’une maison. La PAC air-eau est le chauffage principal
  • Peut produire l’eau chaude sanitaire
  • Existe en modèle hybride pour un fonctionnement avec une chaudière fioul ou gaz

Voir nos pompes à chaleur

Le poêle à granulés :

  • Investissement modéré à l’achat.
  • Prix du combustible.
  • Profite d’un entretien annuel moins couteux.

Les inconvénients de la PAC et du poêle à granulés

La pompe à chaleur :

  • Investissement élevé à l’achat
  • Entretien annuel plus onéreux
  • Ne convient pas aux grandes maisons mal isolées (hors pompes à chaleur hybrides)
  • Prévoir un emplacement intérieur (buanderie, garage) + un emplacement pour l’unité extérieure
  • Le bruit émis par l’unité extérieure peut gêner le voisinage. A ne pas installer trop proche de leurs pièces de vie

Le poêle à granulés :

  • Bruit de la ventilation du poêle
  • Nécessite une intervention humaine pour le remplissage de pellets toutes les 10 à 16 heures en moyenne
  • Nécessite un espace de stockage sec pour les granulés, l’achat de ces derniers se fait généralement à la tonne
  • Ne peut pas chauffer le logement en cas d’absence prolongée
  • Ne peut pas produire d’eau sanitaire
  • Est plus adapté en chauffage d’appoint ou pour chauffer une grande pièce. Il faut prévoir des radiateurs électriques en complément
  • Est écologique seulement si le centre d’approvisionnement des granulés se trouve à proximité. Sinon la distance parcourue par le combustible inverse la tendance et à une empreinte carbone négative

Que choisir entre la pompe à chaleur et le poêle à granulés ?

Les deux systèmes de chauffe présentent une multitude de points positifs non négligeables. Ils sont les principaux acteurs de la transition vers un chauffage éco-responsable. Cependant, ils ne sont pas adaptés à tous les foyers. Il faut en effet bien connaître ses besoins avant de savoir lequel des deux nous correspond.

Un poêle à granulés est plus enclin à un petit logement qui s’axe principalement autour de la pièce centrale. Si le logement comporte un étage, un appoint est à prévoir comme des radiateurs électriques par exemple. La surface maximale pouvant être chauffée est de 100m². Il faut également prendre en compte que le poêle nécessite une intervention humaine fréquente pour continuer de chauffer.

Tandis que la pompe à chaleur est davantage adaptée à une maison d’une surface moyenne à grande. Elle est davantage polyvalente grâce à la possibilité de produire l’eau chaude sanitaire, à sa programmation et son faible coût de consommation. Toutefois son prix de départ lui fait défaut mais est à nuancer avec l’apport des aides.

Bien évidemment d’autres facteurs sont à prendre à compte dans ce choix crucial. Pour cela, il ne faut pas hésiter à faire appel à des professionnels pour être aiguillé.

0 Commentaires à propos de « Que choisir entre la pompe à chaleur et le poêle à granulés ? »
Laisser un commentaire
Veuillez valider le captcha
A propos de nous

MyChauffage.com propose la vente et l’installation de produits pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire sur toute la France, avec des remises allant jusqu’a 40%.

bannière simulateur

Obtenez un devis

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h

IZI by EDF collecte ces informations personnelles en vue de vous proposer un devis. Voir notre politique de confidentialité des données.

* Informations obligatoires