Fenêtres Comment bien choisir ses fenêtres ? : 5 questions à se poser

Comment bien choisir ses fenêtres ? : 5 questions à se poser

choisir ses fenêtres

Vous entreprenez des travaux de rénovation, et souhaitez remplacer vos fenêtres ? Ne choisissez pas vos menuiseries au hasard ! Ces dernières jouent un rôle essentiel au sein de votre habitation. Elles laissent entrer la lumière, vous protègent des intrusions extérieures, et peuvent vous aider à réaliser jusqu’à 15 % d'économie d’énergie.

Mais parmi les nombreux modèles existants, comment sélectionner celui qui sera le plus adapté à votre logement et à vos besoins ? Voici les 5 questions à vous poser afin de bien choisir vos fenêtres !

1. Bois, alu ou PVC : quel matériau pour vos nouvelles fenêtres ?
2. Quel vitrage choisir ?
3. Quel type d’ouverture choisir ?
4. Quelle taille de fenêtres choisir ?
5. Quels degrés de performance et de résistance ?

1. Bois, alu ou PVC : quel matériau pour vos nouvelles fenêtres ?

materiau des fenetres

Le choix du matériau est l’un des premiers critères à prendre en compte avant l’achat de nouvelles fenêtres. En effet, ces matériaux déterminent l’esthétisme, le prix ainsi que la résistance d’une ouverture. Parmi eux, vous retrouverez notamment l’aluminium, le bois et le PVC, qui ont chacun leurs propres avantages et inconvénients.

PVC, bois ou alu : comment choisir ?

Isolant et peu coûteux, le PVC est le matériau le plus répandu sur le marché de la menuiserie. Il est moins esthétique que l’aluminium, mais environ 30 % moins cher. De plus, il est extrêmement facile d’entretien, et présente une bonne performance thermique et phonique.

Certes, les fenêtres en PVC ne sont pas réputées pour leur esthétisme. En revanche, elles sont désormais colorées ou plaxées pour pouvoir arborer de nombreuses teintes, ainsi que des “imitations bois”.

✔️  Avantages : très bon rapport qualité/prix et facile d’entretien

❌  Inconvénients : moins esthétique que l'aluminium

Le bois, quant à lui, est un isolant naturel, durable et recyclable. Quel que soit le bois utilisé (pin, chêne, bois exotique…), il apporte du charme et de l’authenticité à tout type de logement (neuf comme ancien), d'autant plus qu'il peut être facilement repeint. Aussi, ce matériau souple est particulièrement adapté aux fenêtres sur-mesure. 

Toutefois, le bois nécessite un entretien régulier pour conserver ses propriétés isolantes. Des traitements contre le feu, l’humidité et les rongeurs sont préconisés tous les 2 à 3 ans. De plus, la pose d’un vernis est nécessaire pour protéger le cadre de la déformation et de la moisissure.

✔️  Avantages : esthétique authentique et chaleureuse, peut être repeint facilement

❌  Inconvénient : entretien régulier nécessaire

De son côté, l’aluminium est le matériau résistant par excellence, à la fois solide et inoxydable. Extrêmement léger, il s’adapte parfaitement aux modèles de grandes dimensions tels que les baies vitrées, tout en maximisant la surface vitrée et l'apport en luminosité. L’aluminium est également recyclable jusqu’à 99 %, et facile d’entretien.

Si l’aluminium est autant apprécié, c’est également pour son design sobre et contemporain, qui apporte de l’élégance à votre logement. En optant pour des fenêtres en alu, vous bénéficiez d’un large choix de coloris et de finitions (métallisé, cendré, patiné...).

En revanche, du fait de sa conductivité à la chaleur, l’aluminium doit être associé à des systèmes de ruptures de ponts thermiques, ou à des matériaux non conducteurs tels que le bois.

✔️  Avantages : résistant, léger et design, il permet une optimisation de la surface vitrée 

❌  Inconvénients : prix élevé, conductivité à la chaleur

Matériaux mixtes : quels avantages ?

Aujourd’hui, la tendance est aux fenêtres mixtes, composées de deux matériaux différents. Ce mélange cumule les avantages des deux matériaux, et en atténue les inconvénients.

Parmi les matériaux mixtes, vous retrouverez notamment les mélanges bois/alu. Sur ce type de modèle, le bois est placé à l’intérieur de la menuiserie pour une isolation thermique optimale, et l’aluminium à l’extérieur pour lui apporter une touche esthétique. Les mélanges alu/PVC, quant à eux, ont l’avantage d’être moins chers et plus isolants qu’une ouverture entièrement conçue en aluminium.

✔️  Avantages : cumul des avantages des deux matériaux

❌  Inconvénient : prix élevé

2. Quel vitrage choisir ?

vitrage des fenetres

Le vitrage se compose de plusieurs feuilles de verre, séparées entre elles par un gaz isolant. Ainsi, plus un vitrage est épais, plus il assure une bonne isolation thermique et phonique. C’est pourquoi le simple vitrage est désormais remplacé par du double ou triple vitrage... Mais sachez qu’il existe également des vitrages spécifiques, tels que le vitrage anti-effraction, opaque ou acoustique.

Comment déterminer le type de vitrage ?

Pour déterminer le type de vitrage le plus adapté à votre logement et à vos besoins, vous devez prendre en compte les critères suivants :

  • Les nuisances sonores provenant de l’extérieur : en zone urbaine, la fenêtre double vitrage est incontournable. Vous pouvez également opter pour un vitrage acoustique (aussi appelé vitrage asymétrique ou phonique).

  • La zone géographique de votre logement (climats, températures, taux d'ensoleillement…) : si vous vivez dans une région froide ou de hautes altitudes, les fenêtres triple vitrage peuvent être la solution adéquate.

  • L’orientation de vos ouvertures : une pièce orientée au sud peut être équipée d’un vitrage à contrôle solaire. En bloquant jusqu’à 80 % des apports solaires, ce type de vitrage limite la hausse de température trop rapide dans votre pièce.

  • Le type de pièce concerné : dans une salle de bain ou des toilettes, un vitrage opaque ou dépoli est idéal pour protéger votre intimité. Translucide, ce type de vitrage laisse entrer la lumière, tout en floutant la vitre.
conseil-izi Si vous vivez dans une région chaude et ensoleillée, évitez les fenêtres à triple vitrage, qui ne vous permettent pas de profiter pleinement de l’apport solaire.

Double vitrage ou triple vitrage : lequel choisir ?

Pour vous aider à choisir entre un double et un triple vitrage, voici un récapitulatif de leurs avantages et inconvénients respectifs :


🔍
Avantages et inconvénients des doubles et triples vitrages

Avantages / Inconvénients Double vitrage Triple vitrage
Avantages
  • Économique
  • Laisse passer le rayonnement solaire
  • Excellente isolation thermique et acoustique
Inconvénients
  • Isolation thermique moindre
  • Limite l’apport solaire (chaleur et luminosité)
  • Prix élevé
  • Équipement lourd et épais, parfois non adapté au remplacement d’une fenêtre en rénovation
Emplacement idéal
  • Climats chauds et ensoleillés
  • Façades Sud
  • Climats (très) froids
  • Façades Nord
  • Maisons très bien isolées (passives, basse consommation…)

info-izi

Le triple vitrage coûte en moyenne 60 à 80 % plus cher que le double vitrage.

3. Quel type d’ouverture choisir ?

ouverture de fenetre

Inutile de préciser que vous n'installez pas la même fenêtre dans une chambre et dans une salle de bain... Pour bien choisir le type d’ouverture à acheter, nous vous conseillons de prendre en compte la pièce concernée, sa configuration, ainsi que l’espace de débattement dont vous disposez. L’ensemble de ces critères vous permettra d’optimiser le confort d’utilisation de vos nouvelles menuiseries.

Quelle fenêtre installer dans quelle pièce de la maison ?

Une ouverture ne joue pas le même rôle en fonction de la pièce concernée. Voici un petit état des lieux des ouvertures et de leur utilité, pièce par pièce.

👉 Dans une salle de bain ou des W.C., le but est de conserver une certaine intimité. La menuiserie idéale ? Une petite ouverture située en hauteur, dotée d’un vitrage opaque ou de stores occultant.

👉 L’ouverture d’une chambre, quant à elle, doit garantir un bon niveau d’insonorisation. C’est pourquoi nous vous conseillons de choisir une fenêtre à double vitrage, surtout si vous vivez en ville. En été, une ouverture oscillo-battante est idéale pour aérer votre chambre tout en la protégeant des intrusions extérieures (animaux, cambriolages, etc.).

👉 Dans une cuisine, la fenêtre coulissante est idéale puisqu’elle permet un gain de place conséquent, surtout en présence d’un plan de travail imposant ou de gros appareils électroménagers.

👉 Dans un salon, la fenêtre ou la porte-fenêtre doit pouvoir apporter une luminosité maximale à votre pièce. Dans cette optique, nous vous conseillons d’opter pour une porte-fenêtre coulissante (baie vitrée), plutôt que pour un modèle à battants.

conseil-izi Vous ne disposez pas de la VMC dans votre logement ? Choisissez des fenêtres dotées d'une aération !

Caractéristiques et avantages des différents types d’ouverture

De la fenêtre basculante à l’oscillo-battant, en passant par l'œil-de-bœuf, il existe de nombreux types d’ouverture. Chacun de ces modèles dispose de caractéristiques et d’avantages qui leur sont propres :


🔍
Les différents types d'ouvertures

Types de fenêtres Caractéristiques Avantages Emplacement idéal
À battants (ou battantes ou à la française)
  • À la française : les battants (ou vantaux) s’ouvrent vers l’intérieur, en pivotant sur un axe vertical.
  • À l’anglaise : les battants s’ouvrent vers l'extérieur du logement.
  • Aération maximale
  • Faciles à nettoyer
  • S’adaptent à toutes les pièces
  • Bon rapport qualité/prix
  • Pièces à vivre : salon, salle de séjour
  • Chambre

À soufflet 

  • Ouverture horizontale : entrebâillement de la partie supérieure vers l'intérieur de la maison.
  • Ouverture à l’italienne : entrebâillement de la partie basse vers l’extérieur.
  • Peut rester ouverte en cas de pluie
  • Sécurisante
  • Cave, garage ou sous-sol
  • Petits espaces : salle de bain ou cuisine étroite

Oscillo-battantes

Combinaison des deux systèmes à soufflet et à battants : ouvertures basculante et totale. 

  • Permet d’aérer la pièce sans l’ouvrir complètement (sécurité maximale : évite les risques de chute ou de cambriolage)
  • Vite les courants d’air (claquement des vantaux)
  • Bonne isolation thermique et phonique
  • Chambre
  • Pièces humides : cuisine ou salle de bain

Fixes

Cadre fixe, qui ne s’ouvre pas
  • Bon apport en luminosité
Pièces sombres et étroites : entrée, couloir, rez-de-chaussée

Basculantes

Ouverture horizontale et à bascule vers le bas et l’extérieur : même système que pour une fenêtre de toit (type Velux), mais avec une ouverture plus réduite que sur des modèles à soufflet

  • Aération maximale
  • Facile à nettoyer
  • Cuisine (au-dessus d’un évier ou d’un plan de travail)
  • Toit

Coulissantes

  • Ouverture latérale
  • Ouverture à galandage : les vantaux disparaissent dans le mur (ouvrants cachés)
  • Gain de place
  • Ouverture maximale
  • Adaptées aux grandes dimensions
  • Cuisine ou pièces encombrées (meubles, plan de travail à proximité…)
  • Baie vitrée ou fenêtres de grandes dimensions

Fenêtres panoramiques

  • Le vitrage remplace un mur
  • Offre un accès (ou non) à l’extérieur
  • Apport maximal en luminosité
  • Design contemporain, minimaliste et épuré
Salons et pièces de vie

Portes-fenêtres

  • Porte entièrement vitrée jusqu’au sol
  • Peut être coulissante ou battante

  • Luminosité optimale
  • Accès à l’extérieur (jardin, terrasse, balcon…)
Salon, salle à manger, chambre

Fenêtres de toit

  • Ouverture positionnée sur un toit en pente
  • Peut être fixe, basculante ou battante, manuelle ou motorisée
  • Pose de la fenêtre plus exigeante, car dépend de la pente de la toiture (entre 15° et 90°)
  • Economique
Combles, toit en pente


Par ailleurs, les fenêtres ne sont pas toujours carrées ou rectangulaires. Disponibles dans des formes variées, elles s’adaptent à la configuration de vos pièces pour leur apporter un maximum de lumière. Parmi ces modèles aux formes atypiques, vous retrouverez notamment :

  • Les fenêtres triangulaires ou trapèzes, idéales sous un toit en pente ou dans des combles aménagés.
  • Les fenêtres rondes (ou œil-de-boeuf), qui apportent un aspect décoratif à votre intérieur grâce à leur design atypique.
  • Les fenêtres cintrées, dotées d’un arc de cercle sur leur partie supérieure, confèrent un aspect chaleureux à votre logement.
info-izi Les ouvertures à guillotine, qui coulissent selon un axe vertical, sont rares en France, mais courantes dans les pays d’outre-Manche.

4. Quelle taille de fenêtres choisir ?

taille de fenetres

Comment déterminer la taille de votre fenêtre ? Pour cela, rien de plus simple : il vous suffit de vous baser sur les dimensions du dormant. Fixé dans le mur, ce cadre accueille les vantaux de votre menuiserie (sa partie mobile).

Dès lors, vous pouvez vous tourner vers des dimensions standards, ou faire réaliser une fenêtre sur mesure. Ainsi, pour des modèles classiques, les dimensions standards sont les suivantes :

  • 60 x 75 cm ;
  • 100 x 125 cm ;
  • 110 x 115 cm ;
  • 120 x 135 cm ;
  • 120 x 125 cm ;
  • 120 x 135 cm.

Vous souhaitez faire réaliser vos fenêtres sur-mesure ? À titre indicatif, la surface vitrée doit représenter environ 15 % de celle de la pièce si vous souhaitez obtenir une luminosité maximale. Pour déterminer les dimensions idéales d’une menuiserie, nous vous conseillons donc de prendre en compte la configuration, ainsi que les dimensions de la pièce ou du mur concerné.

Vous souhaitez apporter davantage de luminosité à votre pièce ? Sachez que vous pouvez ajouter des parties vitrées à votre ouverture :

  • En optant pour un modèle composé de deux ou trois vantaux, à condition que la largeur du dormant (ou du mur) le permette.
  • En ajoutant une partie vitrée au-dessus de l’ouverture (imposte), ou en-dessous (allège ou soubassement).

5. Quels degrés de performance et de résistance ?

résistance des fenêtres

Le rôle d’une menuiserie est d’assurer une protection contre les intrusions extérieures, qu’il s’agisse des variations de température ou des tentatives d’effraction. Sur ces sujets, toutes les menuiseries ne se valent pas : vous pourrez choisir le degré de performance thermique de vos ouvertures (Uw), autant que de leur niveau de protection anti-effraction.

Pour connaître la performance énergétique d’une fenêtre, consultez son coefficient de déperdition de chaleur, exprimé en Uw. Ainsi, plus le coefficient est bas, plus la performance thermique est bonne, et vous permettra de réaliser des économies.

Finalement, vous pouvez choisir d’équiper vos menuiseries d’une serrure, de volets roulants, voire d’un vitrage anti-effraction. Ces options offrent un degré de résistance à l’effraction supplémentaire. Ainsi, les menuiseries sont évaluées en fonction de leur degré de résistance aux tentatives d’intrusion : un modèle évalué 3/10 présente une faible résistance, contrairement à un modèle évalué 9/10 qui offre une excellente résistance.

conseil-izi

Un autre critère à prendre en compte est le classement AEV (Air, Eau, Vent) de vos menuiseries, qui évalue leur niveau de résistance aux intempéries.



Ainsi, cinq critères sont à prendre en compte lorsque vous choisissez vos ouvertures : le matériau, le vitrage, les dimensions, le type d’ouverture et les performances. Pour vous aider à financer vos nouvelles fenêtres, n’hésitez pas à solliciter certaines aides de l’État telles que MaPrimeRénov’ (Anah - Agence nationale de l'habitat), l’éco-PTZ ou les primes CEE

Par la suite, il est recommandé d'entretenir régulièrement vos fenêtres pour allonger leur durée de vie, mais également de les régler en cas de dysfonctionnement, ou de les réparer en cas de dégât léger. 

 

Récapitulatif des principaux types d'ouvertures : 

Les types d'ouvertures

0 Commentaire à propos de « Comment bien choisir ses fenêtres ? : 5 questions à se poser »
Laisser un commentaire
Veuillez valider le captcha