Travaux d'isolation

L'isolation thermique consiste à supprimer les transferts de chaleur entre l'intérieur et l'extérieur de l'habitat. Elle joue un rôle central dans la rénovation énergétique d’un logement. La plupart des maisons ont été construites avant l’existence de la première réglementation thermique en 1974. Les murs extérieurs, planchers bas, combles et rampants étaient généralement très peu isolés. Ces habitations sont donc aujourd’hui particulièrement énergivores. Entreprendre des travaux d’isolation est alors la priorité pour réduire ses dépenses d’énergie. Les bénéfices sont nombreux : amélioration du confort de vie, baisse de la facture de chauffage… L’aspect écologique est également important. Un habitat bien isolé réduit la consommation énergétique et donc les émissions de gaz à effet de serre. Il participe à la préservation de l’environnement.

Isolation de la toiture

Isolation de la toiture

Isolation de la toiture

Isolation de la toiture

La chaleur monte au sein d'une maison. Une toiture mal isolée peut alors représenter jusqu’à 30 % des déperditions de chaleur. L'isolation du toit offre un potentiel d’économies d’énergie non négligeable. C’est d’ailleurs la première surface à isoler pour améliorer la performance énergétique de son logement. C’est aussi la surface la plus exposée au soleil en été. La pose d’un isolant limitera l’infiltration de la chaleur en période estivale. À l'inverse, la chaleur sera mieux gardée en hiver. Vous gagnerez ainsi en confort tout au long de l'année ! Les travaux peuvent se faire dans des combles perdus, aménagés ou aménageables. Ce sont les plus rentables à réaliser. La prime CEE coup de pouce mise en place par le Gouvernement permet notamment de réduire l’investissement de départ. Dans certains cas, elle couvre même l'intégralité des travaux.

Voir les travaux
Isolation des murs

Isolation des murs

Une mauvaise isolation des murs peut laisser s’échapper jusqu’à 25 % de la chaleur. Ces travaux ne sont donc pas à négliger. Ils peuvent être très bénéfiques énergétiquement mais aussi phoniquement. Ils permettront de réduire les sensations de parois froides et les bruits extérieurs. Les conforts thermique et acoustique seront améliorés. Deux méthodes sont possibles : par l’extérieur ou par l’intérieur. Chacune à ses avantages et dépend de la configuration du bâtiment. L’isolation par l’extérieur est de plus en plus adoptée. Elle évite des travaux de rénovation intérieure (pose de plaques de plâtre, peinture, déplacement de canalisations ou de gaines électriques…). Elle permet également de réaliser dans le même temps un ravalement de façade. Les travaux s’étalent généralement sur plusieurs jours. Ils nécessitent une autorisation à déposer en mairie. L’isolation par l’extérieur supprime les ponts thermiques. Elle est donc plus performante.

Isolation des sols

Isolation des sols

Près de 10 % des pertes d’énergies d’une habitation proviennent d’un plancher mal isolé. Souvent laissé de côté au profit d’autres parties de la maison, son isolation est pourtant très bénéfique. Elle améliore le confort et supprime les sensations de planchers froids et réduit la facture d’énergie.
Deux types de travaux sont possibles selon le logement. Par le dessous si vous possédez une cave, un sous-sol ou un vide sanitaire, ou par le dessus dans le cas contraire.

L’isolation en sous-face du plancher bas consiste à isoler le plafond de la cave, du sous-sol ou du vide sanitaire. Elle est la moins contraignante puisqu’elle entraine peu de travaux complémentaires et s’effectue généralement sur une journée.

L’isolation du plancher par le dessus est très efficace car elle permet de supprimer complètement les ponts thermiques. Elle peut être associée au changement des revêtements de sols ou à une rénovation des chapes. Le chantier prend un certain temps, mais offre ainsi l’occasion d’effectuer diverses améliorations. Nombreux sont ceux qui en profitent pour redonner du cachet à leur bien immobilier. Par exemple, en installant un parquet ou un plancher chauffant.

Description Travaux d'isolation

Quelles aides de l'État pour faire des travaux d'isolation dans sa maison en 2020 ?

Des aides financières instaurées par le Gouvernement existent pour vos travaux de rénovation énergétique. L'isolation thermique du toit, des murs ou du sol de votre logement en font partie. Les conditions d'obtention sont souvent les mêmes. Tout d'abord, les constructions neuves ne sont pas éligibles. L'habitation doit être achevée depuis plus de deux ans et vous devez faire appel à un professionnel qualifié RGE pour la réalisation des travaux. Enfin, les matériaux utilisés doivent respecter les critères de performance demandés.

La Prime Coup de Pouce Isolation

Elle s'inscrit dans le cadre du Dispositif des Certificats d'Économies d'Énergie (CEE). Elle concerne les travaux d'isolation des combles, des rampants ou d'un plancher bas. Son montant diffère selon le revenu fiscal du foyer. Vous pouvez bénéficier d'une prime bonifiée sous conditions de ressources. Le montant de votre devis peut alors s'élever à 1€ seulement.

Le Crédit d'impôt pour tous les travaux de rénovation énergétique

Le CITE (Crédit d'impôt Transition Energétique) est remplacé par le Dispositif MaPrimeRenov' pour les ménages modestes. Les propriétaires occupants aux revenus dits intermédiaires peuvent bénéficier du CITE. Les travaux doivent être effectués dans votre résidence principale. Seule l'isolation des murs est éligible. Pour en bénéficier, il suffit de déclarer vos travaux sur votre déclaration de revenus. Son montant ne pourra pas excéder 75% de votre devis. Pour de l'isolation par l'intérieur, le montant est fixé à 10 ou 15€/m² selon vos revenus. Pour de l'isolation par l'extérieur, à 25 ou 50€/m².

Nos certifications
UNE QUESTION ?
01 80 84 60 60

Prix d'un appel local

NOUS CONTACTER