Installateur de chauffage
sur toute la France !

Nous contacter

J’ai mis trop d’eau dans ma chaudière pour remonter la pression : que faire ?

pression eau chaudiere

L’aiguille du manomètre de votre chaudière indiquait un manque de pression. Vous avez ouvert trop longtemps le robinet de remplissage pour y remédier. Le trop-plein s’évacue facilement par la soupape de sécurité. Si ce n’est pas suffisant, la purge d’un radiateur aidera. Sinon, arrêtez votre système de chauffage et lisez nos conseils.

Pour baisser la pression

Le fait d’avoir mis trop d’eau n’est pas catastrophique en soi. Pour autant, vous devrez agir rapidement après avoir vérifié que le robinet est fermé. Selon la quantité du surplus, différents mécanismes vont jouer.

Tout d’abord, le vase d’expansion va en absorber une partie. Dans certains cas, cela sera suffisant. Vous n’aurez, par conséquent, aucune intervention à faire. Si l’ajout a entraîné une augmentation au-delà de 3 bars, la soupape de sécurité va alors en évacuer à son tour. Si la situation ne revient pas rapidement à la normale, vous pouvez purger un radiateur. Vous ferez attention de ne vider que le nécessaire. Sinon, vous risqueriez de retomber sur un manque d’eau.

Ces gestes devraient rétablir le bon fonctionnement de votre appareil. Vous pourrez ainsi continuer à profiter de la chaleur de votre logement. Dans le cas contraire, votre trop-plein d’eau peut révéler des problèmes plus graves. Vous devez stopper votre chaudière à gaz, ou fioul. Contactez rapidement un chauffagiste pour réparer les possibles anomalies.

Quand remettre de l’eau

Toute action de ce type se fait uniquement quand les chaudières sont en fonctionnement. Vous ne devez pas effectuer cela avant de remettre votre appareil en route. En effet, un système de chauffage à l’arrêt ne produit pas de chaleur. Par conséquent, l’eau n’est pas pressurisée.

Quand vous relancez la chaudière, cette dernière va augmenter la température du liquide. Il va se dilater. La pression va alors s’afficher. C’est seulement à ce moment que vous verrez si un appoint est nécessaire. Si c’est le cas, vous ouvrirez le robinet de remplissage. Vous le fermerez quand suffisamment d’eau aura été introduite dans la chaudière gaz. La pression doit être entre 1 et 1.5 bar à froid et 1.3 et 1.8 bar à chaud.

Une baisse régulière peut indiquer des problèmes sur le circuit. Une fuite d’un des radiateurs ou du ballon peut en être la cause. D’autres possibilités sont à vérifier comme une soupape de sécurité trop sensible. Le vase d’expansion peut être dégonflé ou une de ses valves dégradée. La pompe peut également être endommagée.

Le remplacement de certaines pièces sera alors nécessaire. Votre chauffagiste vous accompagnera pour rétablir l’installation. Vous profiterez de ses conseils pour l’entretien et la bonne utilisation de votre équipement.

Petits rappels utiles

Une température confortable dans le logement dépend de votre matériel.

La maintenance annuelle des chaudières préviendra les dysfonctionnements.

Un thermostat d’ambiance aidera aussi à réguler le circuit tout en économisant l’énergie.

Nous vous conseillons également de purger vos radiateurs à la saison de chauffe. Ces derniers diffuseront mieux les calories une fois l’air évacué.

Un entretien courant comme le dépoussiérage des émetteurs est recommandé. Vous profiterez, de cette manière, de tout le potentiel de votre installation.

Vous vérifierez périodiquement le manomètre. Vous verrez ainsi plus facilement les éventuelles anomalies de surpression ou de manque d’eau.

0 Commentaires à propos de « J’ai mis trop d’eau dans ma chaudière pour remonter la pression : que faire ? »
Laisser un commentaire
Veuillez valider le captcha
Comment choisir sa chaudière ?
bannière simulateur

Obtenez un devis

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h

IZI by EDF collecte ces informations personnelles en vue de vous proposer un devis. Voir notre politique de confidentialité des données.

* Informations obligatoires