Installateur de chauffage
sur toute la France !

Nous contacter

Réparer soi-même sa chaudière, est-ce une bonne idée ?

Réparer sa chaudière soi-même

Personne n’est jamais préparé à subir une panne de chauffage, surtout en hiver. Les interventions qui en résultent peuvent s’avérer trop souvent longues à se mettre en place et peuvent coûter cher en main-d’œuvre. Est-il alors plus économique et rapide de faire ces quelques réparations soi-même sur sa chaudière ? Rien n’est moins certain.

Ce qu’il faut savoir

Une chaudière est un système de chauffe qui nécessite une attention régulière pour perdurer dans le temps et qui ne peut être réparée sans connaissances techniques. Depuis le 9 Juin 2009, il est obligatoire de faire appel à un professionnel pour l’entretien de son appareil. Ne pas effectuer cette vérification n’entraîne aucune amende. Toutefois cela peut servir de justification à votre assurance pour ne pas prendre en charge vos réparations si un incident se produit.

Un particulier a néanmoins la possibilité de faire quelques petits travaux qui lui économiseront de l’argent et du temps.

Effectuer les vérifications soi-même

Afin de prévenir le moindre incident, quelques vérifications sont faisables par le détenteur de l’appareil.

Vérifiez que la pression de la chaudière est bien comprise entre 1 et 2 Bars. Une petite aiguille indique normalement cette donnée sur la face avant du système. Si elle est inférieure à 1, il est possible selon les modèles d’augmenter le débit d’eau pour retrouver un meilleur confort. Dans le cas d’une pression plus élevée, purger les radiateurs peut être la solution. Si rien ne change, il faut appeler un professionnel.
Le problème peut venir d’une accumulation de boue ou autres dans les conduits.

Si la chaudière à tendance à s’arrêter et à redémarrer intempestivement, cela peut être dû à un souci de thermostat. Si ce dernier est connecté par radio, le rapprocher peut éventuellement résoudre le problème si la connexion n’était pas optimale. Un manque de circulation de l’eau peut également être à la source de la complication si un ou plusieurs robinets de radiateurs sont fermés. Il suffit alors de les ouvrir.

Enfin, une trop grande puissance peut aussi être à l’origine. Il faudra donc brider la chaudière. Si la situation ne s’arrange pas, cela nécessite des compétences plus poussées, il faut alors faire appel à un artisan qualifié.

En cas de fuite, plusieurs situations sont envisageables selon le débit de cette dernière. Si elle est sous forme de petites gouttelettes, il peut s’agir d’un tuyau mal fixé ou d’un joint usé. Deux cas pouvant être réglés facilement sans avoir de compétences. Si la quantité d’eau qui s’échappe est importante, il faut impérativement contacter un professionnel dans les meilleurs délais.

Quand les journées sont particulièrement froides et que la chaudière s’arrête subitement, cela peut être dû au gel du tube de condensat. Il suffit alors de retirer la couche de gel pour que le système reprenne ses fonctions initiales.

Dans le cas où ni eau chaude ni chauffage ne sont produits par l’appareil il convient de vérifier le circulateur. Ce dernier peut être bloqué et dans ce cas, il suffit de se référer à la notice pour mettre fin au souci. Si les différentes manœuvres ne réussissent pas à résoudre le problème, il faut contacter votre chauffagiste.

Les dangers de l’auto-réparation

Réparer soi-même sa chaudière sans connaissances ni expérience est d’une grande difficulté. La documentation technique de l’appareil aura beau être complète, rien ne remplace l’expertise d’un professionnel.

Outre les vérifications et les ajustements mineurs, effectuer une intervention sur son système est risqué et aura tendance à empirer un cas simple. Sans compter que l’échec de la manœuvre aura pour seul responsable vous-même et malheureusement vous ne pourrez obtenir ni remboursement ni réparation pour votre propre erreur.

À moins d’être un artisan officiant du domaine de la chauffe, l’auto-réparation est une opération à limiter tant les conséquences peuvent être couteuses.

Les contrats d’entretien

Afin de prévenir le moindre incident, souscrire à un contrat entretien est une solution qui assure le fonctionnement d’une chaudière dans le temps. Une telle offre permet d’être en conformité avec la loi et d’être couvert par les assurances en cas de soucis.

Généralement offert la première année suivant la pose, le contrat d’entretien octroie les déplacements et une main d’œuvre en cas de panne.

0 Commentaires à propos de « Réparer soi-même sa chaudière, est-ce une bonne idée ? »
Laisser un commentaire
Veuillez valider le captcha
Comment choisir sa chaudière ?
bannière simulateur

Obtenez un devis

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h

IZI by EDF collecte ces informations personnelles en vue de vous proposer un devis. Voir notre politique de confidentialité des données.

* Informations obligatoires