Fenêtres Régler une fenêtre : pourquoi, quand et comment ?

Régler une fenêtre : pourquoi, quand et comment ?

réglage des fenêtres

Vous ne parvenez pas à ouvrir ou à fermer correctement votre fenêtre ? Voilà une bonne raison de procéder au réglage de vos menuiseries ! À l’issue d’une pose de fenêtres, ou en cas de dysfonctionnement, un ajustement est nécessaire. Cette opération de réglage permet alors de modifier la position ou la pression d’appui des vantaux, afin de garantir un fonctionnement optimal de vos ouvertures.

Pourquoi, quand, et comment procéder ? Voici tout ce que vous devez savoir sur le réglage de vos fenêtres !

1. Pourquoi ajuster une fenêtre mal réglée ?
2. Quand procéder au réglage d’une fenêtre ?
3. Comment régler une fenêtre en PVC, en bois ou en alu ?

Pourquoi ajuster une fenêtre mal réglée ?

pourquoi régler des fenêtres

Pour vous garantir un confort de vie optimal au sein de votre logement, une fenêtre doit assurer deux rôles fondamentaux :

  • Elle doit s’ouvrir et se fermer facilement, à votre convenance, sans gêne ni frottement.

  • Elle doit pouvoir isoler votre habitat en étant fermée. En effet, une menuiserie ne doit aucunement laisser pénétrer l’air, la chaleur, le froid, l’humidité ou le bruit à l’intérieur de votre logement.

Dès lors, un dysfonctionnement de vos fenêtres, même minime, doit être réglé rapidement afin d’éviter de plus lourdes conséquences. En effet, le passage d’air entre l’ouvrant et le dormant peut entraîner des déperditions thermiques, et par conséquent une augmentation de votre facture énergétique.

Par ailleurs, si vous ne réajustez pas une fenêtre qui frotte lors de son ouverture, vous risquez d'abîmer votre équipement dans sa globalité. Pour éviter des opérations de réparation ou de remplacement de fenêtres - plus coûteuses qu’un simple réglage - l’idéal est de procéder aux ajustements lorsqu’ils sont nécessaires !

info-izi Sur les anciens modèles de fenêtres en bois, le réglage n’est pas toujours possible. Il convient alors de changer le mastic d’étanchéité ou de raboter votre menuiserie pour l’ajuster.

Quand procéder au réglage d’une fenêtre ?

quand régler des fenêtres

En cas d’équipement défectueux, comment choisir entre le réglage, la réparation ou le remplacement ? Vous pouvez être amené à régler vos menuiseries à deux moments clés :

🔧 À la fin du processus d’installation de vos fenêtres. Considéré comme l’une des finitions, le réglage assure un fonctionnement optimal de vos menuiseries. Cette dernière étape est cruciale, surtout s’il s’agit d’une dépose totale (remplacement intégral de la menuiserie).

🔧 Lorsque vous remarquez un dysfonctionnement sur votre fenêtre, tel que :

      • Espace entre le cadre et le vantail, laissant passer l’air
      • Blocage ou un frottement lors de son ouverture ou de sa fermeture
      • Difficulté à tourner la poignée

Les dysfonctionnements d’une fenêtre sont courants, dans la mesure où leur matériau et leurs ferrures (pièces en métal) “travaillent” dans le temps. Ainsi, le PVC peut gonfler à cause de la chaleur, l'aluminium peut s’enrayer… Quant aux pièces métalliques, elles peuvent se dévisser au fil des ans.

conseil-izi Pour éviter que les ferrures ne s’usent trop rapidement, veillez à entretenir vos fenêtres régulièrement, et à lubrifier les éléments mobiles une fois par an.

Comment régler une fenêtre en PVC, en bois ou en alu ?

comment régler des fenêtres

Qu’il s’agisse de la dernière étape de pose, ou d’un défaut d’usage lié à un problème mécanique, sachez que vous pouvez régler des fenêtres en PVC, en bois ou en alu de la même manière. En effet, après avoir détecté le problème, tout se joue au niveau des pièces en métal et du système de fermeture d’une fenêtre. Faisons le point sur ces manipulations, qui permettent de régler vos ouvertures en fonction du problème détecté.

Comment régler la compression ou le positionnement d’une fenêtre oscillo-battante ou battante ?

Pour savoir comment procéder au réglage d’une fenêtre, vous devez commencer par identifier et localiser le dysfonctionnement : où est-ce que l’air passe ? À quel endroit l’ouverture est-elle bloquée ?

Une fois que vous avez détecté le problème, le fait de visser certains éléments mobiles vous permet de modifier la position ou la pression d’appui des vantaux sur le cadre.

👉 Vous remarquez que votre fenêtre frotte ou coince lorsque vous essayez de l’ouvrir ? L’ouvrant de la fenêtre est certainement mal positionné dans le dormant !

Pour remédier à ce problème, certains supports d’angle ou certaines fiches ont besoin d’être revissés :

  • Si le frottement est latéral (sur l’un des côtés) ou diagonal, il convient de tourner la vis du support d’angle dans le sens horaire pour déplacer le battant vers la droite, ou dans le sens antihoraire pour le déplacer vers la gauche.

  • Si la fenêtre frotte en partie haute ou en partie basse du dormant, cela signifie que le vantail est accroché de travers, trop haut ou trop bas dans le cadre. Pour repositionner correctement l’ouvrant, il est nécessaire de tourner les fiches (ou vis de réglage) dans le sens horaire pour relever le vantail, ou antihoraire pour l’abaisser.
conseil-izi Utiliser des rondelles de support pour remonter l’ouvrant de quelques millimètres ! Pour cela, il vous suffit d’insérer les rondelles métalliques dans chacun des gonds, après avoir retiré les battants.
👉 Vous ressentez une fuite d’air à proximité de votre fenêtre ? Votre poignée est difficile à tourner ? Le problème vient très probablement d’un défaut de compression de l’ouvrant sur le dormant.

Dans ce cas, il convient de réduire ou d’augmenter la pression d’appui du vantail sur le cadre, en tournant les tenons à tête de champignon (ou galets excentriques). Un mouvement rotatif dans le sens horaire élève la pression du vantail sur le cadre, tandis qu’une rotation inverse (antihoraire) la fait baisser.

réglage d'une fenêtre

Pourquoi l’intervention d’un professionnel est-elle conseillée pour régler ou remonter une fenêtre ?

Vous pouvez tout à fait régler une fenêtre vous-même, à condition de disposer de l’outillage adapté : un jeu de clés Allen, un tournevis cruciforme, ainsi qu’une bombe lubrifiante.

Toutefois, le réglage d’une menuiserie peut s'avérer plus difficile que prévu, et une manipulation mal réalisée ne fera qu’accentuer le dysfonctionnement. C’est pourquoi l’intervention d’un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) peut être nécessaire, en particulier sur d’anciens modèles de fenêtres. Ainsi, vous pouvez faire appel à un menuisier ou à une entreprise spécialisée, proposant un tarif horaire moyen compris entre 20 et 60 €.

Avez-vous vérifié si le réglage de vos fenêtres faisait partie des S.A.V de l’entreprise ayant installé votre équipement ? Si tel est le cas, vous pouvez bénéficier d’une intervention sans frais, à condition que votre équipement soit toujours sous garantie !

info-izi Le réglage d’une ouverture n’est éligible à aucune aide financière de la part de l’État, contrairement au changement de fenêtre, qui est éligible à des subventions comme MaPrimeRénov’ ou les Certificats d’Économie d’Énergie.



En somme, le réglage permet de remédier aux frottements ou aux passages d’air dans vos menuiseries. Par ailleurs, si les réajustements peuvent varier en fonction du type d’ouverture choisi (coulissantes, battantes, portes-fenêtres ou oscillo-battantes), le vitrage n’a en revanche aucune incidence ! Vous pouvez régler une fenêtre double vitrage de la même manière qu'une fenêtre simple ou triple vitrage.

En cas de doute sur le type de réglage à effectuer, sachez que l’intervention d’un professionnel vous évitera toute fausse manœuvre !

Pour en savoir plus sur le vocabulaire de la fenêtre :

vocabulaire de la fenêtre

0 Commentaire à propos de « Régler une fenêtre : pourquoi, quand et comment ? »
Laisser un commentaire
Veuillez valider le captcha