Le Blog
Installateur de chauffage sur toute la France
Nous contacter SUIVEZ-NOUS :
Nous contacter

Les pompes à chaleur air-air et l’aide de l’état sont-elles compatibles ?

Le crédit d’impôt transition énergétique ne s’applique plus aux PAC air-air. Certaines contributions existent encore comme les certificats d’économies d’énergie. Cependant, le montant de la prime est faible. L’agence nationale de l’habitat peut également octroyer une subvention.

Le dispositif des certificats d’économies d’énergie pour une pompe à chaleur air-air

Globalement, la pompe à chaleur air-air a été exclue des dispositifs de soutien. Sa consommation d’énergie est jugée trop importante par rapport à l’objectif fixé. Certains vendeurs de gpl, électricité, etc. acceptent encore de financer ce système de chauffage. Par contre, la somme proposée reste faible par rapport au coût total du projet.

À certaines conditions, cette PAC peut s’avérer avantageuse. Elle doit cependant être complétée par des travaux de rénovation énergétique. Dans ce cas, des aides subsistent pour les autres opérations comme l’isolation des combles. Par exemple, vous bénéficierez, alors, du dispositif des CEE. Il vous procure un premier soutien. Ce dispositif des certificats d’économie d’énergie est vaste. MyChauffage.com vous accompagne pour que vous puissiez recevoir la prime la plus intéressante.

N’oubliez pas cependant de faire appel à un professionnel reconnu garant de l’environnement. Cette obligation est essentielle pour profiter de nombreuses subventions d’amélioration de l’habitat.

Pas de crédit d’impôt pour la transition énergétique ni de TVA à taux réduit

La pompe à chaleur air-air est peu aidée. Elle est considérée comme un chauffage d’appoint. Elle a été exclue du CITE depuis 2009 car jugée peu performante. Pour pouvoir bénéficier de cet avantage, il vous faudra une pac air-eau ou géothermique.

La TVA à 5,5 % ne s’applique plus à l’achat de cet équipement. Par contre, la TVA à 10% subsiste pour la main-d’œuvre pour la pose. Dans ce cas, votre logement doit être achevé depuis plus de 24 mois.

Les autres aides

Certes, la déduction d’impôt transition énergétique ne s’applique plus. Mais d’autres possibilités s’offrent à vous. Dans tous les cas, le circuit de chauffage doit rimer avec économie d’énergie.

Pour rappel, une première aide peut venir des fournisseurs d’énergie. Vous pouvez vous tourner vers l’agence nationale de l’habitat. Sa subvention agilité porte sur un changement de chaudière au fioul. Si la PAC devient le système principal, elle déclenche une contribution. Si elle constitue un chauffage d’appoint, elle est exclue du dispositif.

L’ANAH propose une autre mesure. L’aide sérénité concerne un bouquet de travaux. Celui-ci doit permettre d’obtenir un gain de consommation d’énergie de 25 %. Il faut réaliser deux types d’actions différentes. La première peut être l’isolation des combles. La seconde sera alors la pose d’une pompe à chaleur air-air.

L’installation doit être effectuée par un artisan reconnu garant de l’environnement. Cette certification RGE conditionne l’ensemble des aides. C’est aussi vrai pour celles de l’agence nationale d’amélioration de l’habitat.

L’écoprêt à taux zéro accompagne les opérations de travaux de rénovation énergétique. Ce concours est différent d’une réduction d’impôt pour la transition énergétique. Pour autant, c’est également une subvention du gouvernement français. Dans ce cadre, il prendra les intérêts de l’emprunt à sa charge. Son montant dépend de l’action ou du bouquet de travaux entrepris. Il concerne l’installation d’un système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable. Vous pouvez alors remplacer votre chaudière au fioul par une pac air-air.

Commentaires (1) à propos de Les pompes à chaleur air-air et l’aide de l’état sont-elles compatibles ?

roy ernest - 10/09/2019 15:26

nous avons transmis un immeuble de 3 logements indépendants, "loués, chauffé collectivement au fuel à l'indivision de nos trois enfants,elles souhaiteraient supprimer le chauffage collectif avec chaudière et cuve à fuel, 6500 litres /an, pour installer une pompe à chaleur air/air dans chaque lot? ainsi qu'une ventilation individuelle pour chaque lot, et une amélioration de l'isolation (à étudier). Ces investissements, serait il déductible de leurs revenus locatifs?
Merci de nous renseigner à votre disposition pour une expertise ? lieux des locaux Chantemerle Vaugneray 69670

Laisser un commentaire

Les aides financières pour changer de chauffage
bannière simulateur

OBTENEZ UN DEVIS

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h