Le Blog
Installateur de chauffage sur toute la France
Nous contacter SUIVEZ-NOUS :
Nous contacter

La neutralisation des condensats d'une chaudière à condensation est-elle obligatoire ?

neutralisation condensats chaudiere condensation

Les fumées issues de la combustion de la chaudière contiennent de la vapeur d’eau qui provoque la condensation. La neutralisation de ces condensats n’est pas obligatoire si l’on se réfère à la législation en vigueur. Cependant, des dispositions peuvent être prises pour optimiser l’assainissement, sachant que les condensats sont évacués dans le réseau des eaux usées.

Ce que dit la loi

Il n’existe aucune réglementation rendant la neutralisation des condensats d’une chaudière obligatoire. Les textes actuellement en vigueur encadrent le déversement des effluents d’une manière globale, sans aucune précision concernant ceux qui sont rejetés par les chaudières à condensation. Il est stipulé dans la norme NF EN 12056-1 que l’écoulement des condensats peut se faire suite à un prétraitement (à savoir : la neutralisation). Cependant, l’application de cette norme reste facultative.

Si aucune loi n’encadre le rejet des condensats, il ne faut pas oublier que ces derniers sont légèrement corrosifs. La neutralisation n’est donc pas obligatoire mais fortement conseillée.

Ce que nous conseillons

MyChauffage.com s’est penché sur la question. Si l’on se réfère à l’article 29-2 du RSDT (règlement sanitaire départemental type), le déversement de certains effluents y est décrit comme illégal. Cette mention ne fait pas directement référence aux condensats des chaudières à condensation. Cela explique pourquoi la France n’impose pas la neutralisation de ces rejets.

Cependant, il faut tenir compte des contraintes techniques. Le prétraitement s’avère notamment judicieux si les condensats en question sont évacués vers une fosse septique ou une évacuation à l'extérieur. Pour ce faire, nous vous conseillons d’utiliser la solution optionnelle fournie par la majorité des fabricants. Il s’agit d’un système à poser sous la chaudière ou à intégrer à l’appareil. En s’écoulant de votre chaudière à condensation, l’eau passe d’abord par un réservoir rempli de billes. Ces dernières neutralisent le pH de l’eau avant qu’elle ne soit évacuée dans les égouts.

En parallèle, nous préconisons l’utilisation annuelle des bandelettes de test. Elles vous permettent de vérifier le pH de l’eau à sa sortie du système de neutralisation. Vous saurez si le dispositif fonctionne correctement ou si le remplacement partiel (ou intégral) des billes est à envisager.
Dans le cas d’une évacuation des eaux usées en fonte ou en cuivre, la neutralisation des condensats est obligatoire. En effet, en l’absence de ce dispositif, la canalisation risque de percer et de générer un dégât des eaux.

Conseillée pour le fioul

Prenons l’exemple d’une chaudière fioul condensation de 24 kW. La production de condensats est de l’ordre de 5 m3 pour une utilisation annuelle de 1 500 heures. Il est évident que c’est faible comparé aux autres rejets domestiques. Nous attirons toutefois votre attention sur le fait que le pH de ces condensats tourne autour de 3. Cela signifie concrètement qu’ils sont acides et que la neutralisation permet de préserver le système d’évacuation des eaux usées.

Un grand nombre de chaudières fioul à condensation est équipé d’un système de neutralisation que nous vous conseillons d’utiliser. Le dispositif est doté d’une chambre de sédimentation de même qu’un filtre à charbon actif. Des granulés d’hydroxyde de magnésium constituent le remplissage de ce bac, dans l’objectif d’augmenter le pH afin que l’eau atteigne la neutralité. Comme mentionné précédemment, il est important de vérifier l’efficacité du système de neutralisation de manière régulière.

En conclusion, non, il n’y a aucune obligation de neutraliser les condensats produits par une chaudière à condensation (exceptée lorsque l’évacuation des eaux usées est en fonte ou en cuivre). Néanmoins, cette solution optimise la durabilité des canalisations d’évacuation des eaux usées et contribue considérablement à l’assainissement de ces eaux. Nous la préconisons donc, si les eaux usées sont acheminées vers l’extérieur ou vers une fosse septique et si la chaudière est alimentée au fioul.

Commentaires (0) à propos de La neutralisation des condensats d'une chaudière à condensation est-elle obligatoire ?

Laisser un commentaire

À propos de nous

OBTENEZ UN DEVIS

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h