Les nouvelles pompes à chaleur : quels sont leurs atouts ?

Les nouvelles pompes à chaleur

La vente de pompes à chaleur ne fait que croître depuis plusieurs années sur le marché français. Cette solution écologique est directement en phase avec les préoccupations environnementales actuelles. Si, à ses débuts, elle pouvait présenter quelques points négatifs pouvant en rebuter certains, elle a beaucoup évolué. La PAC offre aujourd’hui d’excellentes performances et fonctionnalités. Nous allons les détailler dans cet article.

1. La pompe à chaleur : qu’est-ce que c’est ?
2. Des performances exceptionnelles
3. Des modèles de plus en plus silencieux
4. Des PAC tout-en-un
5. Des solutions compactes et esthétiques
6. Les fluides frigorigènes : en cours de transition
7. Les innovations à venir pour les pompes à chaleur

La pompe à chaleur : qu’est-ce que c’est ?

La PAC est une solution de chauffage écologique et économique qui séduit de plus en plus de foyers. Elle fonctionne grâce à une énergie renouvelable et gratuite, ce qui la rend très attractive. Ce mode de chauffage est idéal en remplacement d’une chaudière vieillissante si l’on souhaite réaliser d’importantes économies d’énergie.
Elle est composée de deux unités. La première est placée en dehors du logement. Elle puise les calories présentes dans l’air (l’eau ou la terre, en fonction du modèle). Elles sont transmises au fluide frigorigène qui est compressé, puis diffusé à travers divers émetteurs (radiateurs, plancher chauffant, etc.) grâce au module intérieur. Ce mode de fonctionnement est un atout indéniable qui rend cette solution très efficace pour chauffer la maison.

D’excellentes performances même par grand froid

Les pompes à chaleur actuelles offrent de très belles performances. Leurs rendements sont impressionnants et leur efficacité, même par temps froid, n'est plus à prouver sur les modèles récents.

Des SCOP élevés pour un excellent rendement

Le SCOP (Coefficient de Performance Saisonnier) d’une pompe à chaleur détermine son rendement. Il donne les performances moyennes de l’appareil sur une saison de chauffe complète. Il représente le nombre de kWh d’énergie produite pour 1 kWh d’énergie consommé. On le calcule avec la température de départ d’eau de la PAC. Par exemple, pour une température de départ d’eau de 55°C, le SCOP s’élève à 3,3.

Les anciens modèles de pompes à chaleur profitaient de performances moins importantes.

Aujourd’hui, pour 1 kWh, les équipements en restituent généralement 4,4. Dans ce cas, le SCOP est de 4,4. Plus il est élevé, plus la PAC est performante et moins elle consomme d’énergie « payante ».

Une efficacité prouvée, même par températures extérieures basses

Il y a encore quelques années, la pompe à chaleur n’était pas recommandée dans les régions froides. Ses performances n’étaient pas garanties en cas de températures extérieures basses. Les modèles actuels conservent leurs performances même lorsque les températures chutent. En fonction des modèles, elles peuvent maintenir une efficacité parfaite même par -25°C en extérieur. Il est cependant impératif de bien dimensionner le modèle en fonction des températures de votre région.

Des modèles de plus en plus silencieux

Les modèles les plus récents sur le marché français émettent eux aussi du bruit. Cependant, il est moindre que celui des pompes à chaleur plus anciennes. Il existe des versions ultra silencieuses sur le marché qui affichent une puissance acoustique encore plus basse. Le bruit émis par les pompes à chaleur est similaire à celui d’un appareil électroménager d’intérieur.

Il y a des règles précises pour l’installation du module extérieur afin de limiter le bruit. Il est essentiel de s’adresser à un installateur qualifié qui mettra tout en œuvre pour respecter les réglementations en vigueur. Par ailleurs, il existe désormais des plaques anti-bruit pour limiter encore l’impact sonore. Notez toutefois que le niveau de son émis dépend du modèle choisi. En effet, les PAC air/air sont plus bruyantes que les PAC air/eau, par exemple.

[sliderShortcode product1="431" product2="438" product3="425"]

PAC « tout-en-un » aux énergies renouvelables : les nouvelles offres

En plus du chauffage, la majorité des équipements produisent l’eau chaude sanitaire du logement. Cela peut se faire grâce à un ballon intégré directement dans la PAC ou bien en installant un chauffe-eau en plus de l’appareil.

Le rafraîchissement de l'habitation est également une fonctionnalité disponible sur un grand nombre de modèles récents. On les appelle des PAC air/eau ou air/air « réversibles ». Les PAC air/air ne fonctionnent pas avec un circuit hydraulique et marchent comme une climatisation. Ces dernières captent la chaleur présente dans le logement et la rejettent vers l’extérieur.

Les PAC air/eau réversibles, elles, ne peuvent rafraichir le logement que si celui-ci est équipé d’un plancher chauffant. Ce mécanisme permet de diminuer de quelques degrés la température du logement. De plus en plus de modèles intègrent cette option. Aujourd’hui, les particuliers souhaitent que leur système de chauffage soit multifonctions. C'est vers cela que tend le marché de la pompe à chaleur.

Il existe également des pompes à chaleur hybrides. Celles-ci intègrent un autre système de chauffage, comme une chaudière gaz à condensation, par exemple. Ce système permet d’obtenir un confort optimal toute l’année. C’est une solution de chauffage qui a l'avantage d'être intelligente. Elle choisit de faire fonctionner un appareil ou l’autre, ou bien les deux à la fois. L’objectif étant de faire des économies en tout temps et d’optimiser le confort dans l’habitation.

Par ailleurs, dans le but de préserver l’environnement, de nombreuses pompes à chaleur sont couplées à d’autres énergies renouvelables. Elles peuvent notamment être associés à des panneaux solaires pour produire une électricité propre. Dans ce cas précis, votre système de chauffage fonctionne donc à 100 % aux énergies renouvelables.

Des solutions compactes et esthétiques en prime

Les pompes à chaleur sont généralement composées de 2 unités. Elles représentent donc un certain encombrement à prendre en compte lorsque l’on souhaite en faire l’acquisition. Cependant, depuis quelques années, les modèles proposés sont rendus de plus en plus compacts. L’objectif étant de rendre l’installation des PAC plus simple, même dans des habitations plus petites.

En outre, les unités intérieures des pompes à chaleur arborent un design de plus en plus étudié et esthétique. C’est particulièrement le cas pour les pompes à chaleur air/air (ou climatisation réversible). Les modules intérieurs de ces modèles sont parfois proposés en plusieurs coloris. Ils prennent également des formes nouvelles pour s’adapter à la décoration intérieure du foyer.

Il existe de nos jours des habillages pour les pompes à chaleur. Il s’agit de boîtiers en différentes matières et coloris servant à embellir les unités extérieures des PAC. Tout est mis en œuvre pour rendre l’acquisition d’une pompe à chaleur plus attrayante.

Le fluide frigorigène : une transition en cours

Les fluides frigorigènes utilisés dans le fonctionnement de ces solutions sont, eux aussi, en cours de changement. Ils sont progressivement améliorés et transformés pour être plus respectueux de l'environnement.

Jusqu’à lors, c’était le fluide R410A qui était le plus utilisé dans les pompes à chaleur. Cependant, ses conséquences sur l’environnement étant discutables, il est progressivement remplacé par le R32. Ce dernier est 10% plus performant que le R410A et plus respectueux de l’environnement. Il est de plus en plus utilisé dans les appareils de chauffe. Il est également plus facilement recyclable que les autres fluides.

On voit également arriver progressivement le fluide R290 dans les pompes à chaleur. Cette solution a un PRG (Potentiel de Réchauffement Global) encore inférieur à celui du R32. Il semble devenir une très bonne alternative respectueuse de l’environnement aux fluides frigorigènes habituels.

La réglementation F-GAZ qui existe aujourd’hui a pour objectif de réduire les gaz à effets de serre fluorés. Les fluides appartenant aux catégories HCFC (hydrochlorofluorocarbures) sont désormais interdits. Les fluides CFC (chlorofluorocarbures) sont toujours autorisés mais tendent à être éradiqués du marché dans les années à venir.

Technologies et innovations à venir : quelles nouveautés pour les pompes à chaleur ?

De manière générale, les pompes à chaleur ne font qu’évoluer de façon positive. Il est certain que dans les années à venir, de nouvelles technologies vont voir le jour pour rendre ces systèmes d’autant plus efficaces. On voit notamment apparaître des pompes à chaleur fonctionnant exclusivement à l’énergie solaire. On peut également s'attendre à davantage d'améliorations concernant le confort acoustique procuré par ces systèmes de chauffage. Les plus grandes marques mettent tout en œuvre pour réduire le bruit de leurs pompes à chaleur.

Le marché est en perpétuelle croissance et ne va pas s’arrêter en si bon chemin. La nouvelle génération de pompes à chaleur offre des performances remarquables qui œuvrent pour la protection de l’environnement. Ces solutions sont idéales pour qui souhaite faire de vraies économies d’énergie, en remplaçant sa chaudière polluante.

 

pompe-a-chaleur-devis-gratuit

Faites installer votre pompe à chaleur en toute confiance avec IZI by EDF !

Bénéficiez de conseils d'experts pour choisir la pompe à chaleur adaptée à votre besoin, de prix justes et des aides au financement.

Demander un devis gratuit

 

1 Commentaires à propos de « Les nouvelles pompes à chaleur : quels sont leurs atouts ? »

MBA59 29/09/2020 10:16

Bonjour, Habitant une ancienne maison dans la Somme, construit dans les années 1960, je vais refaire l'isolation. Par contre je ne sais pas quel chauffage choisir. Nous sommes actuellement 100% électriques. La maison environ 200m² est sur 2 niveaux. Apparemment la meilleure solution pour nous serait la PAC Air/Air pour ne pas devoir installer un circuit complet de chauffage central! Pouvez confirmer SVP ou commenter? Merci par avance

Notre réponse 30/09/2020 10:06

Bonjour,

Effectivement la pompe à chaleur air/air serait une solution. Je vous conseille de faire réaliser un bilan thermique complet de votre logement pour connaitre sa capacité à recevoir une PAC comme solution de chauffage.

Cordialement,

Laisser un commentaire
Veuillez valider le captcha
bannière simulateur

Obtenez un devis

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h

IZI by EDF collecte ces informations personnelles en vue de vous proposer un devis. Voir notre politique de confidentialité des données.

* Informations obligatoires