Le Blog
Installateur de chauffage sur toute la France
Nous contacter SUIVEZ-NOUS :
Nous contacter

Tout savoir sur l'entretien de sa VMC


Pour optimiser la performance ainsi que la durée de vie de votre VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée), il est important d’effectuer des entretiens de celle-ci périodiquement : un entretien régulier à effectuer vous-même et un entretien complet à faire réaliser par un professionnel.

Pourquoi faut-il entretenir sa VMC ?

La Ventilation mécanique contrôlée, appelée couramment VMC, permet d’aérer votre habitation : elle évacue l'air vicié du logement. Pour cela, la VMC utilise des bouches d’extraction qui permettent d’assurer cette évacuation. La VMC gaz évacue, en plus de l’air vicié, les produits de combustion d'une chaudière ou d'un chauffe-eau gaz, via des bouches d’extraction qui assurent le surplus de débit à extraire lorsque la chaudière est en fonctionnement. Pour ce type de configuration, les normes relatives à la ventilation gaz indiquent également la nécessite d'une amenée d’air.

Au fur et à mesure des évacuations, des particules s’accumulent dans les bouches d’extraction, l’extracteur et le moteur se chargent de poussières, ce qui occasionne une perte d’efficacité, un défaut d’hygiène ainsi qu’un vieillissement prématuré de votre installation de ventilation.

Il est donc primordial d’entretenir votre VMC, d’autant plus qu’un mauvais entretien entraîne des risques sanitaires avec l’apparition de moisissures d’humidité dans votre logement, mais également des risques d’incendie en raison d’une surchauffe de votre équipement ou des risques d’intoxication liés à une mauvaise évacuation des produits de combustion.

Comment entretenir sa VMC ?

Entretien régulier : réaliser soi-même

Il est conseillé d’effectuer un entretien de routine de votre VMC chaque trimestre. La première étape est le nettoyage des bouches d’extraction. Pour cela, il faut les démonter, les nettoyer à l’eau chaude avec du liquide vaisselle et les rincer avant de les réinstaller. Ensuite, les entrées d’air doivent être dépoussiérées à l’aide de l’aspirateur ou lavées régulièrement. A noter : les parties fixes des entrées d’air hygroréglables ne doivent pas être mouillées pour en conserver l’efficacité.

Une fois par an, les filtres de l’échangeur d’une VMC double flux doivent être nettoyés et éventuellement remplacés s’ils sont trop usés.

Enfin, pour les appareils fonctionnant sur piles, les piles doivent être remplacées tous les deux ans environ.

Entretien complet : faire appel à un professionnel

Au-delà de l’entretien de routine que vous effectuez vous-même, il est également important de solliciter un professionnel pour l’entretien complet de votre VMC tous les 3 ans en moyenne. Celui-ci procédera à une révision complète de votre équipement ainsi qu’au nettoyage, au maintien des gaines et du caisson central, et enfin au contrôle des entrées d’air neuf, pièces de tirage et dépression.

Bon à savoir : Cet entretien réalisé par un professionnel est obligatoire pour les VMC gaz, d’après l’arrêté du 25 avril 1985 relatif à la vérification et l’entretien des installations VMC gaz. Les VMC double flux quant à elles doivent être entretenue par un professionnel deux fois par an.

Entretenir votre VMC de manière régulière vous garantit la performance de votre installation dans le temps, mais aussi des économies d’énergie ainsi qu’un logement plus sain et sécurisé.

Commentaires (0) à propos de Tout savoir sur l'entretien de sa VMC

Laisser un commentaire

À propos de nous

OBTENEZ UN DEVIS

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h