Entretien de sa climatisation : les étapes à suivre pour un bon fonctionnement

entretien d'une climatisation

Avec la récurrence des épisodes de chaleur durant les précédents étés, de plus en plus de foyers investissent dans l’installation d’une climatisation. Cet équipement conçu pour améliorer votre confort nécessite néanmoins de recevoir un nettoyage régulier. Dépoussiérage, vérification de l'état de fonctionnement, contrat d'entretien annuel... Découvrez les gestes indispensables.

1. Pourquoi faire un entretien de sa climatisation ?
1.1. Une durée de vie et des capacités optimisées
1.2. Un enjeu de santé
2. Quand entretenir sa climatisation ?
3. Les étapes de nettoyage
3.1. L'entretien des filtres
3.2. Garantir la circulation de l'air
4. Entretien obligatoire et contrat de maintenance
4.1 Propriétaire/locataire : qui prend en charge ?

Pourquoi faire un entretien de sa climatisation ?

Comme pour tout équipement de cette ampleur, il est impensable d’utiliser une climatisation (ou pompe à chaleur air/air) sans respecter quelques gestes de nettoyage simples. En assurant un nettoyage régulier de votre appareil, vous participez avant tout à son bon fonctionnement sur le long terme.

Une durée de vie et des capacités optimisées

C’est un fait, une climatisation régulièrement nettoyée fonctionnera parfaitement et ne consommera de l’énergie qu’en petite quantité. Doté d’un indice de performance saisonnier (SEER) élevé, cet équipement possède désormais des qualités énergétiques indiscutables, qui vous permettront de réaliser des économies d'énergie.

Un manque d'entretien peut avoir des conséquences sur les capacités mais aussi la durée de vie de votre climatisation. Une vigilance constante sur votre installation vous permettra de vérifier qu’aucun facteur extérieur n'empêche son bon fonctionnement, ou encore de détecter une éventuelle défaillance technique (fuite, bruit anormal…).

Un enjeu de santé

Des études démontrent que trop peu de climatisations sont nettoyées régulièrement. Pourtant, ce simple geste a aussi son importance pour votre santé et celle de votre entourage.

En effet, cet équipement peut brasser jusqu’à 8 fois le volume d’air présent dans une pièce, en une heure. Sa technologie lui permet ainsi d’aspirer poussières, bactéries, acariens ou agents polluants se trouvant dans l’air. Ils passent ainsi dans les filtres présents dans l’unité intérieure. Si ces derniers ne sont jamais nettoyés, cela peut entraîner une dégradation de la qualité de l’air de la pièce ventilée. Un facteur qui peut nuire à la santé des plus fragiles.

Quand entretenir sa climatisation ?

Comme nous l’avons vu précédemment, il est indispensable que vous vous chargiez régulièrement du nettoyage de votre climatisation. Mais à quelle fréquence ?

En période de forte utilisation, principalement l'été, un délai de deux à trois semaines entre chaque nettoyage est à respecter. Votre équipement fonctionnant plus souvent, les filtres peuvent être rapidement souillés par des poussières. Selon les modèles, un témoin lumineux s’allume dès qu’il est nécessaire de procéder à l’entretien de votre climatisation. Dans ce cas, ne tardez pas !

Certaines pièces nécessiteront également d’être changées, à l’exemple du filtre à charbon actif, présent pour éliminer les mauvaises odeurs. Ce dernier devra être changé tous les ans pour pérenniser l’efficacité de votre appareil.

Il en va de même pour d’autres pièces, selon les modèles de climatisation, telles que le purificateur d’air à changer tous les 3 mois. Certaines disposent encore d’un désodorisant, à remplacer tous les 2 à 3 ans. Ces changements seront indiqués dans la notice d’utilisation.

Les étapes de nettoyage

entretien d'un filtre de climatisation

Évoqués en détail dans la documentation de votre appareil, plusieurs gestes simples sont à réaliser pour l’entretien de votre climatisation. Si le contrôle annuel d’un professionnel agréé est obligatoire chaque année, vous pouvez vous-même intervenir sur certains éléments.

L'entretien des filtres

Commençons par l'unité intérieure de votre climatisation. Plusieurs étapes seront à réaliser :

• Ouvrir le capot et extraire les filtres

• Dépoussiérer les filtres au-dessus d'une poubelle, et passer ensuite l'aspirateur sur cet élément, avec un embout étroit, pour extraire les poussières et impuretés incrustées

• Nettoyer les filtres à l'eau tiède et savonneuse, avec une éponge. Si le filtre est très encrassé, le laisser tremper quelques minutes

• Sécher complètement les filtres et les repositionner dans l'unité

• Si votre équipement dispose d'un filtre à charbon actif, le nettoyer également à l'eau, sans savon, et le replacer qu'une fois qu'il sera bien sec.

• Passer enfin un chiffon doux sur la coque de l'appareil.

En règle générale, les fabricants vous recommanderont pour ces manœuvres de privilégier l'eau savonneuse aux produits d'entretien domestiques, et de n'utiliser en aucun cas toute forme de solvant. Cela pourrait endommager la coque ou les éléments intérieurs.

Dernière petite astuce, dans le cas d'une climatisation réversible, inverser les cycles quelques minutes selon les saisons (passer en mode froid en hiver, et chaud en été). Cela évitera le blocage prématuré de la vanne nécessaire à ces changements. Elle pourrait se gripper en restant trop longtemps inutilisée.

Garantir la circulation de l'air

Votre unité extérieure ne devra pas être oubliée. Vous aurez notamment à vous assurer de la bonne circulation de l'air autour de l'appareil. Pour cela, assurez-vous qu'aucun obstacle, feuilles mortes ou branchages, n'obstruent l'évacuation d'air.

Vous pouvez également passer un chiffon humide sur les parois de l'unité extérieure afin d'éliminer les impuretés. Ceci permettra d'éviter l'usure ou la corrosion prématurées du matériel.

Enfin, vous pourrez vérifier le bac à condensats de votre climatisation. Ce dernier récupère l’eau issue de la condensation de la vapeur, après son passage par le circuit froid. En le vidant régulièrement, vous évitez les désagréments d’une eau stagnante, ou encore l’écoulement de ce liquide sur votre installation.

En réalisant ces différents gestes, vous vous assurerez du bon fonctionnement de votre appareil. Ces contrôles vous permettront notamment de surveiller d'éventuels problèmes, notamment les traces d'une fuite du fluide frigorigène, à signaler au plus vite à un technicien.

Découvrez notre sélection de climatisation :

[sliderShortcode product1="445" product2="443" product3="440"]

Entretien obligatoire et contrat de maintenance

Toutes ces manipulations à réaliser vous-même ne vous dispensent pas d'une maintenance obligatoire par un professionnel agréé. En effet, conformément au décret n°2020-912 du 28 juillet 2020, paru au Journal officiel du 29 juillet 2020, il est désormais obligatoire d'assurer un entretien au moins tous les deux ans des pompes à chaleur et système de climatisation d'une puissance entre 4 et 70 kW. Une opération qui ne peut être réalisée que par une entreprise spécialisée détenant une attestation de capacité de frigoriste, chauffagiste ou plombier, et certifiée QUALIBAT RGE.

Le professionnel devra vérifier toute une série de points de contrôle : étanchéité de l'installation, bon état des connexions électriques de l'appareil... Les filtres, la batterie, ou encore les températures et pressions seront également surveillés. Cette nouvelle réglementation impose également que le technicien fournisse des conseils pour le bon usage de votre équipement. Des recommandations qui seront données à titre indicatif et inscrites sur l'attestation d'entretien.

Pour assurer un suivi régulier, vous avez la possibilité de souscrire à un contrat de maintenance annuel. Le prix d’entretien d'une climatisation avoisine les 200 euros, selon les options choisies. Le plus souvent, il vous sera proposé dès la mise en place de votre climatisation. Cet engagement vous permettra de garder le contact avec un professionnel qui connait l'appareil et ses spécificités, mais aussi de bénéficier d'une intervention rapide en cas de panne.

Propriétaire/ locataire : qui prend en charge ?

Tout propriétaire d'un logement équipé d'une climatisation doit se conformer à cette réglementation. Concernant les habitants en location, la charge de l'entretien annuel revient au locataire. Ce dernier devra s'assurer du nettoyage régulier de l'appareil et de prendre rendez-vous auprès d'un technicien chaque année.
Le propriétaire aura quant à lui la responsabilité de payer les réparations en cas de panne, sauf si cette dernière est due à un manque de nettoyage régulier.

 

Envie d'installer une climatisation chez vous ?

Contactez nos conseillers IZI by EDF qui vous aideront à construire un projet correspondant à vos besoins.

Demander un devis gratuit

0 Commentaire à propos de « Entretien de sa climatisation : les étapes à suivre pour un bon fonctionnement »
Laisser un commentaire
Veuillez valider le captcha
bannière simulateur

Obtenez un devis

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h

IZI by EDF collecte ces informations personnelles en vue de vous proposer un devis. Voir notre politique de confidentialité des données.

* Informations obligatoires