Le Blog
Installateur de chauffage sur toute la France
Nous contacter SUIVEZ-NOUS :
Nous contacter

Les différences entre la RT 2012 et la RT 2020

Différences entre RT 2012 et RT 2020

Depuis l'instauration de la première réglementation thermique en 1974, le secteur du bâtiment a mis en œuvre une dynamique d'amélioration des matériaux de construction et de limitation énergétique. La RT 2012 actuellement en vigueur va laisser place à la RT 2020 qui vise l'économie et la production d'énergie verte. Un véritable enjeu dans la société actuelle soumis aux objectifs forts de la transition énergétique ! La RT 2020 est applicable à tous les logements neuf à partir de fin 2020. Pour les bâtiments publics, la réglementation s'applique déjà et elle est beaucoup plus ambitieuse que la précédente.

1. Une limitation des dépenses énergétiques
2. Le type de bâtiment ciblé
3. Les procédés utilisés
4. La prise en compte de nouveaux usages
5. Récapitulatif des principales différences entre RT 2012 et RT 2020
6. Quelles incidences pour vous, particulier ?


Une limitation des dépenses énergétiques

La RT 2012 prévoyait un plafond de 50 kWh/m²/an correspondant à la valeur moyenne du label BBC (bâtiment basse consommation). La RT 2020 impose que la production d’énergie soit supérieure à la consommation avec une dépense d'énergie inférieure à 0 kWh/m²/an.

Deux conditions s'imposent pour atteindre cet objectif ambitieux :
- l'obligation de profiter au maximum des sources d'énergie gratuites,
- la réduction des besoins énergétiques grâce à une isolation optimale et une utilisation de la domotique.


Le type de bâtiment ciblé

La RT 2012 vise les bâtiments BBC, Bâtiments Basse Consommation, qui ne rejettent qu'un très faible taux de dioxyde de carbone, et qui sont donc très respectueux de l'environnement. Elle impose des normes très strictes aux constructions neuves en matière d'isolation du bâtiment, de ventilation, d'étanchéité de l'air et de son exposition à la lumière du soleil.

La RT 2020 s'aligne sur des constructions de type BEPOS ou Bâtiments à Énergie Positive. Ce sont des maisons positives (au-delà des maisons passives qui produisent autant d'énergie qu'elles en consomment) qui consomment moins d'énergie qu'elles n'en produisent. L'adoption de solutions techniques permettant l'accumulation de chaleur et sa restitution et la production d'électricité sont des mesures indispensables. La suppression de tout pont thermique est incontournable.


Les procédés utilisés

Si la RT 2012 visait l'isolation thermique des bâtiments, la RT 2020 a des ambitions plus larges puisque, outre celle-ci, elle englobe la production d'énergie et l'empreinte environnementale. Le BEPOS doit tenir compte d'usages domestiques comme les appareils ménagers, la télévision, l'ordinateur et de l'impact carbone de la construction. L'installation d'une centrale voltaïque est préconisée afin d'atteindre l'objectif de 0 kWh/m² par an, le surplus de production d'énergie étant renvoyé au réseau électrique public.


La prise en compte de nouveaux usages

La RT 2012 prenait en compte différents usages : le refroidissement, le chauffage, la production d’eau chaude, l’éclairage ainsi que les auxiliaires (il s’agit de la consommation électrique des pompes et moteurs des ventilateurs). Avec la RT 2020 vont également s’ajouter la prise en compte de l’utilisation des appareils électroménagers et électroniques mais aussi l’empreinte environnementale des matériaux qui auront servis à la construction du logement.

Récapitulatif des principales différences entre RT 2012 et RT 2020

  RT 2012 RT 2020
Dépense énergétique 50 kWh/m²/an inférieure à 0 kWh/m²/an
Bâtiment ciblé Bâtiment basse consommation Bâtiment à énergie positive
Procédés pris en compte L'isolation thermique L'isolation thermique
La production d'énergie
L'empreinte environnementale
Usages pris en compte Le refroidissement
Le chauffage
La production d'eau chaude
L'éclairage
Les auxiliaires
Le refroidissement
Le chauffage
La production d’eau chaude
L’éclairage
Les auxiliaires
Les appareils électroménagers
L’empreinte carbone des matériaux


Quelles incidences pour vous, particulier ?

Le but de la RT 2020 est de réduire la consommation d'énergie et l'émission de gaz polluants grâce à la construction de bâtiments autonomes. Même si elle s'adresse principalement aux professionnels du bâtiment, vous pouvez jouer un rôle dans la transition énergétique et réaliser des économies d'énergie substantielles.

MyChauffage.com suit pour vous les évolutions technologiques significatives dans le domaine des filières énergétiques afin de vous informer au mieux des économies d'énergie réalisables. Consommer moins et plus efficacement sont au cœur de la réglementation thermique 2020.

Commentaires (0) à propos de Les différences entre la RT 2012 et la RT 2020

Laisser un commentaire

À propos de nous