Le Blog
Installateur de chauffage sur toute la France
Nous contacter SUIVEZ-NOUS :
Nous contacter

Chaudière ou pompe à chaleur : quelle solution choisir quand on a accès au gaz de ville ?


Comparatif chaudière et pompe à chaleur
Vous êtes actuellement à la recherche d’un système de chauffage et hésitez entre une pompe à chaleur et une chaudière gaz ? Alors cet article est fait pour vous. Nous allons essayer de vous aider à y voir plus en clair en comparant ces 2 solutions. Vous verrez que, dans la majorité des cas, il est plus intéressant en rénovation d’opter pour une chaudière dès lors que l’on a accès au gaz de ville. Nous parlerons ici uniquement des PAC air eau et des chaudières à condensation car ce sont les plus économiques aujourd’hui. De plus, ces appareils sont éligibles aux aides financières.

1. Comparatif pompe à chaleur air eau et chaudière gaz : quel est le plus économique ?
2. Les avantages et inconvénients de chacune des solutions
3. Les configurations optimales pour installer une pompe à chaleur
4. Les aides financières

Comparatif pompe à chaleur air eau et chaudière gaz : quel est le plus économique ?

L’investissement de départ entre ces deux systèmes est loin d’être le même : il est environ 3 fois plus cher pour une PAC. On peut donc se demander si cela vaut vraiment le coup d’investir autant dans une pompe à chaleur quand on la possibilité de se chauffer avec une chaudière gaz. Nous avons répertorié dans le tableau ci-dessous les différents coûts liés à chaque solution, afin de pouvoir ressortir celle qui est la plus rentable. Pour les consommations, nous prendrons comme base un pavillon de 120m² avec une isolation moyenne.

Revenus classiques

  Chaudière gaz Pompe à chaleur air/eau
Prix d'achat moyen avec installation 3 600 € 12 000 €
Prix du produit 2 200 € 8 500 €
Aide financière : Crédit d'impôt 30% sur le produit 30% sur le produit
Aide financière : Prime coup de pouce 600 € 2 500 €
Coût total après déduction des aides 2 340 € 6 950 €
Coût de l'entretien annuel 150€ (entretien obligatoire) 220€ (entretien conseillé)
Consommation annuelle moyenne 1 500€/an 1 150€/an
Estimation des pannes €€
Coût sur 15 ans 27 090 € 27 500 €


Si vous avez accès au gaz de ville, il sera donc toujours plus rentable de rester sur une chaudière car vous ferez davantage d’économies. Le surcoût n’est pas énorme mais le risque de pannes est un peu plus important sur la PAC. Il faut prendre en compte que les pièces coûtent plus cher et que les interventions sur le circuit frigorifique sont plus longues donc plus onéreuses.

L’objection qui revient souvent lorsque l’on compare la chaudière et la PAC est qu’il ne faut pas juste regarder le coût d’achat mais aussi prendre en compte que le prix du gaz augmente considérablement chaque année. C’est tout à fait vrai, mais l’électricité aussi. Il faut savoir que la pompe à chaleur utilise une énergie renouvelable (les calories présentes naturellement dans l’air) pour chauffer l’habitation mais elle fonctionne également à l’électricité. Encore plus l’hiver où un appoint électrique est parfois nécessaire en cas de grand froid pour pouvoir répondre aux besoins en chauffage.

Revenus modestes

Si vous vous situez dans les plafonds de revenus modestes établis par l'ANAH vous pouvez bénéficier d'aides financières bonifiées en 2019. Si vous êtes concerné, reportez-vous au tableau ci-dessous.

  Chaudière gaz Pompe à chaleur air/eau
Prix d'achat moyen avec installation 3 600 € 12 000 €
Prix du produit 2 200 € 8 500 €
Aide financière : Crédit d'impôt 30% sur le produit 30% sur le produit et la main d'oeuvre
Aide financière : Prime coup de pouce 1 200 € 4 000 €
Coût total après déduction des aides 1 740 € 4 400 €
Coût total de l'entretien annuel 150 € 220 €
Consommation annuelle moyenne 1500 € 1 150 €
Estimation des pannes €€
Coût sur 15 ans 26 610 € 24 950 €


On s'apperçoit donc que la PAC peut être plus intéressante pour les ménages modestes. Grâce aux aides financières dont ils peuvent bénéficier, l'investissement de départ sera réduit.

Les avantages et inconvénients de chacune de solutions

Maintenant que nous avons parlé du retour sur investissement de chaque système, nous allons évoquer les avantages et inconvénients de chacun. Les économies n’étant pas toujours le seul facteur de choix.

  Chaudière gaz Pompe à chaleur
Avantages


- Offre un excellent confort thermique

- Rendement élevé

- Peu encombrante, pas de combustible à stocker

- Installation simple et rapide

- Rapidement rentable

- Facile à utiliser

- Utilise une énergie renouvelable

- Plus respectueuse de l'environnement car pas de rejets dans l'atmosphère

- Possibilité de rafraichir son intérieur en été grâce à la version réversible

- S'adapte sur une installation existante

Inconvénients

 

- Produit des émissions de CO2

- Le prix du gaz est instable

- L'entretien annuel est obligatoire

- Performances variables en fonction de la température extérieure

- Un appoint électrique est nécessaire

- Nécesste un jardin pour l'unité extérieure

- Nuisances sonores sur certaines modèles

- Amortissement long

- Nécessite un logement assez bien isolé


Les configurations optimales pour installer une pompe à chaleur

Nous l’avons vu, si vous avez accès au gaz de ville, la pompe à chaleur n’est pas la solution la plus intéressante si l’on raisonne en termes de budget. Toutefois, vous souhaitez peut être opter pour ce système par choix éco-responsable, la PAC air-eau utilisant en parti une énergie renouvelable.

Avant de vous lancer, nous vous conseillons de vérifier que vous disposez des conditions optimales pour l’installation d’une pompe à chaleur :

- Vous avez un jardin et un emplacement adéquat pour y installer le module extérieur (il faut éviter le nord, la proximité avec les chambres ou pièces de vie et le voisinage)

- Vous vivez dans une région où le climat est plutôt doux, été comme hiver. Si vous vivez en montagne nous vous déconseillons ce type de produit.

- Votre logement est bien isolé

- Vous êtes équipés d’un plancher chauffant ou de radiateurs basse température

- Vous êtes moins de 5 personnes. Au-delà, il sera nécessaire d’ajouter un appoint supplémentaire pour la production d’eau chaude

Les aides financières

Intéressons-nous maintenant aux différentes aides financières proposées pour l’installation de ces équipements. Les conditions communes pour en bénéficier sont de faire appel à un professionnel certifié Reconnu Garant de l’Environnement pour la pose et la fourniture de l’appareil et de réaliser les travaux dans un logement achevé depuis plus de 2 ans.

Le Crédit d’impôt Transition énergétique

Le CITE vous permet de déduire de vos impôts une partie des frais liés à l’installation de votre nouveau système de chauffage. La chaudière gaz condensation et la pompe à chaleur air eau sont toutes les 2 éligibles avec un taux de 30% sur le prix TTC de l’appareil.

En savoir plus sur le fonctionnement du crédit d’impôt

La prime Coup de pouce

Cette aide est liée au dispositif des certificats d’économies d’énergie. Elle est proposée par les vendeurs d’énergie, certaines grandes surfaces mais aussi d’autres organismes indépendants. Pour l’acquisition et la pose d’une pompe à chaleur vous pouvez bénéficier d’une prime de 2 500€ sans conditions de ressources. Elle sera bonifiée à 4 000€ pour les ménages modestes. Pour l’installation d’une chaudière gaz à très haute performance énergétique l’aide est de 600€ sans conditions de revenus, et de 1 200€ pour les ménages modestes.

En savoir plus sur les conditions d'éligibilité

L’aide Habiter Mieux Agilité de l’ANAH

L’ANAH est l’Agence Nationale de l’habitat, elle propose plusieurs aides pour les particuliers qui souhaitent entreprendre des travaux de rénovation énergétique dans leur logement. Dans certains cas elle peut financer 35 à 50% des travaux.

Voir les conditions pour bénéficier de l’aide Habiter Mieux


Si l’on raisonne en termes de rapport qualité/prix/investissement il est donc plus intéressant de se diriger vers une chaudière gaz. Elle offrira en plus un excellent confort de chauffe. La pompe à chaleur sera intéressante si la maison est bien isolée, qu’elle dispose d’émetteurs basses températures et qu’elle est située en zone tempérée (en Bretagne par exemple). Pour les ménages modestes, les diverses aides financières en faveur de la PAC permettront d'alléger le coût d'acquisition assez conséquent.

Dans le cadre d'une construction neuve, le raisonnement ne sera pas tout à fait le même car vous êtes contraint d'utliser une source d'énergie renouvelable pour le chauffage, vous êtes généralement sur un plancher chauffant (adapté à la PAC) et l'habitation dispose d'une très bonne isolation. Les conditions sont donc plus favorables pour installer une pompe à chaleur.

Commentaires (2) à propos de Chaudière ou pompe à chaleur : quelle solution choisir quand on a accès au gaz de ville ?

francis - 09/04/2019 17:58

bonjour
je vais changer ma chaudiére au gaz mais j'hésite entre mettre une pompe à chaleur air eau ou une chaudiére au gaz complété par une pompe à chaleur air air pour climatiser en été.ma maison est ancienne et n'est pas pas isolée de plus j'habite une région ou la température l'hiver est négative (moins 10 degrés) de ce fait je me demande si une pac air eau serait suffisante pour chauffer une maison de 80 m2 en chauffage unique merci

MyChauffage - 10/04/2019 10:08

Bonjour,

Au vu de ce que vous décrivez, je vous conseille de rester sur une chaudière gaz. Votre configuration actuelle n'est pas idéale pour installer une PAC (en hiver vous aurez besoin d'un appoint).
Je vous invite à lire cet article si vous souhaitez en savoir plus https://www.mychauffage.com/blog/chaudiere-gaz-ou-pompe-a-chaleur

Cordialement,

Benoit - 26/05/2019 20:54

C'est assez simple. Pompe = bruit. Donc, à moins que vous ET vos voisins soyez complètement sourds, n'installez pas de PAC.

Laisser un commentaire

bannière simulateur
A propos de nous

MyChauffage.com propose la vente et l’installation de produits pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire sur toute la France, avec des remises allant jusqu’a 40%.

OBTENEZ UN DEVIS

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h