Le Blog
Installateur de chauffage sur toute la France
Nous contacter SUIVEZ-NOUS :
Nous contacter

Les avantages et les inconvénients du chauffage au bois

 

La COP 21, sommet mondial sur le climat, a lieu en cette fin d’année 2015 pour une durée de 11 jours. Cette conférence a pour objectif principal de valoriser les actions écologiques et de renforcer une politique éco-responsable entre les différents pays.

Dans cette optique, le choix d'un système de chauffage performant et non polluant est une initiative à encourager. Le bois, énergie renouvelable, est donc un combustible à privilégier pour aider à la conservation des ressources de notre planète. Voyons les avantages et les inconvénients de cette énergie.

1. Ecologies et économies
2. Que choisir : bûche ou pellet ?
3. Eligible au crédit d'impôt
4. Les inconvénients du chauffage au bois

Écologie et économies

Le bois servant à alimenter une chaudière doit être labellisé NF bois de chauffage. Ainsi on a la certitude que chaque arbre détruit est  remplacé par un autre. La pérennité des forêts est assurée.

Un autre point positif décrit cette énergie. Elle est absolument neutre en CO2. Le bois consomme autant de gaz carbonique pendant sa croissance qu'il ne va en produire lors de sa combustion. Si on le compare aux émanations toxiques des autres énergies courantes, on constate que le bois pollue 5 fois moins que l’électricité et 12 fois moins que le fioul.

Le prix de revient est bas. D'autre part, on peut aussi constater que ce dernier reste relativement stable. Bien entendu de nombreux paramètres rentrent en compte pour la tarification de cette énergie. La proximité de forêts exploitables, la nature du bois, la distance de livraison...

Que choisir : bûche ou pellet ?

Après la plaquette forestière et la bûche, le pellet (ou granulé) est probablement le combustible le plus intéressant. Le choix de ces formes d’énergie est relatif au type d'appareil choisi. Si le poêle classique qui accepte des bûches est efficace, le système à granulés l'est encore davantage.

Le poêle à bois permet de chauffer un espace plus réduit. Son utilité sera donc plus sur du court terme et du ponctuel (lors de périodes de grand froid par exemple où il faut intensifier les degrés dans les pièces).

Le poêle à granulés se distingue par un volume de combustible beaucoup plus facile à gérer. Les granulés transitent automatiquement jusqu'au foyer de combustion. A plein régime, l’autonomie de chauffage est de 8 heures environ et de 120 heures à bas régime. La température sera constante dans l'habitat grâce à la régulation.

Éligible au crédit d'impôt

En installant un appareil à bois ou granulés, vous pouvez bénéficier du crédit d'impôt au taux de 30% (il s’applique sur le prix de l’appareil). Ce dernier doit respecter les critères d’éligibilité et bien sûr être installé par un spécialiste QualiBois.

Les inconvénients du chauffage au bois

Le premier problème qui se pose, et surtout pour les bûches, est celui de l'espace de stockage. Le chauffage bois demande aussi un approvisionnement régulier. Or l'approvisionnement en granulés par exemple n'est pas toujours chose aisée. (Filière parfois inexistante).

Ensuite, en ce qui concerne des systèmes plus anciens, le niveau de pollution n'est pas à négliger. Dans tous les cas le chauffage à bois diffuse dans l'atmosphère d'infirmes particules de poussières (oxydes d'azote, polluants...). Le système exige aussi d'être très performant, régulièrement nettoyé et entretenu pour un fonctionnement optimal et surtout un bilan écologique positif.

Commentaires (0) à propos de Les avantages et les inconvénients du chauffage au bois

Laisser un commentaire

À propos de nous

OBTENEZ UN DEVIS

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h