Le Blog
Installateur de chauffage sur toute la France
Nous contacter SUIVEZ-NOUS :
Nous contacter

Quelles aides en 2019 pour installer une pompe à chaleur dans son logement ?

Aides financières installation pompe à chaleur

Vous songez à remplacer votre système de chauffage actuel par une pompe à chaleur ? Bonne nouvelle, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides financières en 2019 pour vous aider à financer l’installation de ce nouvel équipement : crédit d’impôt, prime énergie, éco prêt... Attention toutefois, seules les PAC de type air/eau ou eau/eau sont éligibles. Les pompes à chaleur air/air (les climatisations) sont exclues car évaluées trop énergivores. A noter également que certains dispositifs sont sous conditions de ressources.

1. L’aide Habiter Mieux agilité de l’ANAH : jusqu’à 50% de vos travaux financés
2. La prime à la conversion des chaudières
3. Le Crédit d’impôt transition énergétique : un taux de 30% pour une pac air eau
4. L’Eco Prêt à taux Zéro
5. Les aides des collectivités locales
6. Les plafonds de revenus

L’aide Habiter Mieux agilité de l’ANAH : jusqu’à 50% de vos travaux financés

Cette aide est attribuée sous conditions de ressources par l’Agence Nationale de l’Habitat dans le cadre d’un changement de mode de chauffage. Elle peut financer 35 ou 50% de votre devis. Son montant est de 7 000 € maximum pour un ménage aux revenus modestes et de 10 000 € maximum pour un ménage aux revenus très modestes.

Pour l’obtenir, il est nécessaire de constituer un dossier (attention le délai de traitement peut atteindre 4 mois et la demande doit être faite avant le début des travaux).

Plusieurs conditions sont nécessaires pour en bénéficier : votre habitation doit être une maison individuelle de plus de 15 ans et vous devez en être le propriétaire et y habiter. Vous devez également vous engager à rester au moins 6 ans dans le logement à la suite des travaux. L’installation de la pompe à chaleur devra être effectué par un professionnel qualifié RGE QualiPAC.

En savoir plus sur l’aide Habiter Mieux Agilité

La prime à la conversion des chaudières

Ce dispositif peut être très intéressant si vous souhaitez remplacer une ancienne chaudière au fioul, au gaz (autre qu’à condensation) ou au charbon par une pompe à chaleur air-eau.

Liée aux certificats d’économies d’énergie, l’aide se présente sous la forme d’une prime. Elle peut s’obtenir de plusieurs façons : par chèque ou virement, sous forme de bons d’achats… Chez MyChauffage.com nous la déduisons du devis pour plus de simplicité (cela vous évite d’avancer la somme et d’attendre plusieurs semaines avant d’être remboursé).

L’avantage de cette prime est que tout le monde peut en bénéficier. Son montant est au minimum de 2 500 €. L’aide est bonifiée à 5 000 € (avec MyChauffage) pour les ménages aux revenus modestes et très modestes (vous trouverez les plafonds à la fin de cet article).

Tout savoir sur la prime à la conversion des chaudières

Le Crédit d’impôt Transition Energétique : un taux de 30% pour une PAC air/eau

L’installation d’une pompe à chaleur dans votre habitation principale par un installateur qualifié RGE vous permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30%.

Concrètement, cela veut dire que vous pouvez déduire 30% du prix de l’appareil de vos impôts. Si vous êtes dans la catégorie des ménages aux ressources modestes, les 30% s’appliqueront sur l’équipement mais aussi sur la main d’œuvre.

Pour en profiter, rien de plus simple, il vous suffit de déclarer vos travaux sur votre déclaration de revenus l’année suivante. Si vous n’êtes pas imposable, vous pouvez aussi en bénéficier, vous recevrez la somme par chèque ou virement.

En savoir plus sur les conditions du CITE


L’éco prêt à taux 0

L’Eco PTZ est cumulable avec l’aide de l’Anah et le Crédit d’impôt. Ce prêt sans intérêts permet de financer jusqu’à 10 000€ de travaux. Il peut donc aider à financer la pose d’une PAC, dont l’investissement atteint souvent une somme élevée. Le remboursement du prêt se fait sur maximum 15 ans.

Aucune condition de ressource n’est requise pour en bénéficier. Toutefois, vous devrez faire la demande auprès de votre banque qui sera en mesure d’accepter ou non votre dossier.

En savoir plus sur l’Eco PTZ

Les aides des collectivités locales (département, région…)

Pensez également à vous renseigner auprès de votre département ou de votre région. En effet, des aides sont souvent proposées aux propriétaires qui effectuent des travaux dans leur résidence principale leur permettant de réaliser des économies d’énergie. N’hésitez pas à vous rendre sur leur site internet afin de connaitre les différentes aides auxquelles vous pourriez avoir droit.

Les plafonds de revenus

Nous l’avons indiqué dans cet article, certaines aides sont éligibles sous conditions de ressources. Les plafonds utilisés sont les mêmes à chaque fois. Si vous êtes éligible à l’une, vous serez donc éligible aux autres également.


Les plafonds de revenus modestes

Personnes composant le ménage Revenus en Ile de France Revenus dans les autres régions
1 24 918 € 18 960 €
2 36 572 € 27 729 €
3 43 924 € 33 346 €
4 51 286 € 38 958 €
5 58 674 € 44 592 €
Par personne supplémentaire + 7 377 € + 5 617 €


Les plafonds de revenus très modestes

Personnes composants le ménage Revenus en Ile de France Revenus dans les autres régions
1 20 470 € 14 790 €
2 30 044 € 21 630 €
3 36 080 € 26 013 €
4 42 128 € 30 389 €
5 48 198 € 34 784 €
Par personne supplémentaire + 6 059 € + 4385 €

 


Faites appel à MyChauffage pour votre projet d'installation !

Bénéficiez de conseils d'experts pour choisir votre pompe à chaleur,
de prix justes et des aides au financement.

Demander un devis gratuit

 

Commentaires (0) à propos de Quelles aides en 2019 pour installer une pompe à chaleur dans son logement ?

Laisser un commentaire

Les aides financières pour changer de chauffage
bannière simulateur

OBTENEZ UN DEVIS

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h