Le Blog
Installateur de chauffage sur toute la France
Nous contacter SUIVEZ-NOUS :
Nous contacter

Aides et suventions pour une chaudière à condensation en 2019

Aides financières installation chaudiere condensation 2019

L’objectif du gouvernement français est de favoriser les économies d’énergie. Les aides financières pour l’installation d’une chaudière à condensation sont multiples. Selon leur type, elles sont versées aux propriétaires et/ou aux locataires. Généralement, vous pouvez cumuler les différents aides.

Quelles sont les aides destinées aux travaux d’économies d’énergies en 2019 ?

Vous avez d’abord le Crédit d’impôt transition énergétique. Il est soumis à plusieurs conditions. L’Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat octroie aussi des subventions. Comme pour le CITE, des critères doivent être respectés. Vous trouverez plus d’informations au sujet de ces deux dispositifs plus loin dans cet article. Le remplacement d’une chaudière entre également dans le cadre des certificats d’économies d’énergie. Ces CEE sont versés par les vendeurs d’électricité, de gaz, de fioul, etc. Enfin, vous pouvez bénéficier de la TVA 5,5 %. Celle-ci est appliquée à certains types de travaux d’économies d’énergie.

Un prérequis est toutefois imposé par le gouvernement. Les prestations doivent être réalisées par un artisan reconnu garant de l’environnement (RGE).

Le Crédit d’impôt transition énergétique pour l’installation d’une chaudière gaz à condensation

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique s’applique pour un changement de chaudière. Son montant couvre 30 % du prix TTC de l'appareil. L’équipement de régulation peut également entrer dans le calcul de l’assiette. Le plafond de dépenses est fixé à 3 350 €.

La chaudière gaz à condensation doit cependant avoir un ETAS d’au moins 92 %. Vous devrez donc opter pour un modèle à très haute performance énergétique.

Pour bénéficier du CITE, le logement doit être votre résidence principale. Vous pouvez en être propriétaire ou locataire sans distinction. Pour rappel, les travaux doivent être réalisés par un artisan reconnu garant de l’environnement. Ce crédit n’apparaît pas sur le devis. Il vient en déduction de vos impôts l’année suivante. Si vous n’en payez pas, il vous est malgré tout versé.

Les aides de l’ANAH (Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat)

L’agence nationale de l’habitat propose le programme Habiter Mieux agilité. Il s’applique en cas de changement de mode de chauffage.Il concerne également le remplacement d’une chaudière d’ancienne génération. Elle peut être à gaz ou au fioul. En revanche, elle ne doit pas être déjà à condensation.

Pour percevoir cette aide, il ne faut pas dépasser les plafonds de ressources. Celle-ci peut financer de 35 à 50 % des opérations.

En Île-de-France

Nombre de personnes composant le ménage Ménages aux ressources très modestes (€) Ménages aux ressources modestes (€)
1 20 470 24 918
2 30 044 36 572
3 36 080 43 924
4 42 128 51 289
5 48 198 58 674
Par personne supplémentaire + 6 059 + 7 377

En province

Nombre de personnes composant le ménage Ménages aux ressources très modestes (€) Ménages aux ressources modestes (€)
1 14 790 18 960
2 21 630 27 729
3 26 013 33 346
4 30 389 38 958
5 34 784 44 592
Par personne supplémentaire + 4 385 + 5 617


À la différence des certificats d’économies d’énergie, les locataires sont exclus. Vous devez donc être propriétaire du logement. Celui-ci doit également avoir plus de 15 ans.

Habiter Mieux sérénité est l’autre programme proposé par l’ANAH. Il est destiné à un bouquet de travaux. Celui-ci doit apporter un gain minimum de 25 % de performance énergétique au logement. Il doit comprendre au moins deux actions. Il peut inclure un changement de chaudière et une meilleure isolation, par exemple. Il doit absolument concerner votre résidence principale.

Les aides 2019, et après ?

Comme nous venons de le voir, les incitations en 2019 sont diversifiées. Le but est de diminuer le nombre de passoires thermiques. L’installation d’une chaudière à gaz à condensation est donc fortement encouragée.

Pour rappel, vous pouvez bénéficier :

- du crédit d’impôt pour la transition énergétique,
- de la tva réduite,
- des CEE,
- du programme sérénité de l’agence nationale de l’habitat pour un bouquet de travaux,
- ou de la version agilité pour une prestation spécifique.

Ces aides allègent fortement la facture. Ils sont soumis à divers critères. Le point commun est que la pose de l’équipement doit être effectuée par un artisan RGE. De plus, ces travaux doivent être réalisés et payés sur l’année en cours.

Pour autant, ceci est valable pour 2019. Le gouvernement français prévoit une réforme de ces incitations pour la fin de l’année. Un prochain article reviendra sur ces changements. MyChauffage reste à vos côtés pour vous informer des dispositifs en vigueur.

Commentaires (0) à propos de Aides et suventions pour une chaudière à condensation en 2019

Laisser un commentaire

Les aides financières pour changer de chauffage
bannière simulateur

OBTENEZ UN DEVIS

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h