Le Blog
Installateur de chauffage sur toute la France
Nous contacter SUIVEZ-NOUS :
Nous contacter

Tout ce qu'il faut savoir avant de changer de chaudière

Votre chaudière est sur le point de vous lâcher et vous pensez sérieusement à la remplacer ? Changer de chaudière est un achat important, d’une part car c’est un coût non négligeable dans votre budget, et, d’autre part, car elle vous suivra pendant près de 15 ans. Problème : vous n’y connaissez pas grand-chose et ne savez pas vers quel modèle vous orienter.

Vous trouverez dans cet article tout ce qu’il faut savoir avant de remplacer sa chaudière : la réglementation en vigueur, les contraintes techniques à connaitre, les délais d’installation, les types d’appareils en vente sur le marché, les accessoires et options susceptibles de vous être proposées et enfin, les aides financières dont vous pouvez bénéficier.

1. Chaudière gaz et réglementation : la directive Ecoconception
2. Les contraintes techniques liées à l’évacuation des fumées
3. Changer de chaudière : combien de temps ça prend
4. Production de chauffage et d’eau chaude : quel modèle choisir ?
5. Les options : désembouage, pot à boue et régulation
6. Quelles aides pour le remplacement de chaudière ?


Chaudière gaz et réglementation : la directive Ecoconception rend la chaudière condensation obligatoire depuis 2018

Entrée en vigueur depuis le 26 septembre 2015, la directive européenne Eco-conception impose que toutes les chaudières domestiques installées dans l’Union Européenne respectent des exigences en termes de rendement et d’émissions de NOx (oxydes d’azote).

Le rendement saisonnier de votre nouvelle chaudière doit être supérieur ou égal à 86% et depuis septembre 2018, ses émissions de NOx inférieures ou égales à 56mg/kWh. Les chaudières à condensation (haute performance énergétique) sont les seules à respecter ses exigences. C’est pourquoi, dans la majorité des cas, vous n’aurez pas d’autre choix que d’opter pour ce type de chaudière.


VOIR NOS CHAUDIERES GAZ A CONDENSATION



Les chaudières de type basse température sont amenées à disparaitre du marché car jugées trop énergivores.


Les contraintes techniques liées à l’évacuation des fumées

Nous venons de voir que les chaudières à condensation sont désormais imposées à tous. Toutefois, il existe des cas particuliers où il n’est pas possible techniquement de les installer. Dans ce cas, il est autorisé d’installer une chaudière dite « traditionnelle ».

Dans quels cas est-il autorisé d'installer une chaudière classique ?

Si votre conduit est un conduit individuel de plus de 10 mètres linéaires de haut ou si vous avez une évacuation VMC, vous faites partie des cas où il n'est pas possible d'installer une chaudière gaz condensation sur le conduit existant. Pourquoi ? Car les fumées issues de la condensation sont légèrement acides, le conduit doit donc obligatoirement être étanche pour résister aux condensats.

Quelle chaudière installer en fonction de mon conduit d'évacuation des fumées ?

Vous trouverez dans le tableau ci-dessous un récapitulatif des possibilités en fonction de votre configuration actuelle. A noter que depuis fin 2018, des solutions ont été trouvées par les fabricants pour contourner les problèmes liés au conduit d’évacuation des fumées dans les logements collectifs. On trouve désormais des chaudières de type Bas NOx que l'on peut installer sur ce type de conduits.

Type de conduit existant Type de chaudière à installer
Conduit Shunt ou Alsace (conduit collectif en appartement) Chaudière bas NOx
Evacuation VMC Gaz Chaudière traditionnelle ou basse température (sur stocks restants)
Conduit individuel cheminée Chaudière à condensation
Evacuation ventouse (sortie à travers le mur) Chaudière à condensation


Changer de chaudière : combien de temps ça prend ?

Question délais, tout dépend la période de l’année. Si vous remplacez votre chaudière au printemps ou en été, les délais seront considérablement raccourcis, les artisans étant moins chargés à cette période. Si c’est en plein hiver, les délais s’allongeront et peuvent atteindre 1 mois. Pensez donc à anticiper vos travaux.

Un remplacement de chaudière simple (en lieu et place de l’ancienne chaudière) peut s’effectuer en 1 journée. Cela peut s’étaler sur plusieurs jours si le chantier est plus important (déplacement de chaudière, dépose d’une vieille chaudière au sol etc).

Nous vous recommandons la période d'avril à juillet pour effectuer votre changement de chaudière, qui est la plus favorable. Vous éviterez les risques de pannes en plein hiver et les installateurs sont plus disponibles. Généralement le mois d'août est très calme dans ce secteur, les artisans étant en congés d'été.

Production de chauffage et d’eau chaude : quel modèle choisir pour ma nouvelle chaudière ?

Si votre chaudière assurera également la production de votre eau chaude sanitaire, plusieurs technologies pourront vous être proposées. Votre choix ne devra pas pas se faire uniquement en fonction du prix. En effet, la notion de confort est importante car votre utilisation de l'eau chaude se fera au quotidien, été comme hiver. Votre appareil devra donc répondre parfaitement à vos besoins.

La chaudière doit être dimensionnée par rapport au nombre de salles de bain et au nombre d'habitants. Si vous souhaitez revendre votre logement dans quelques années, prenez en compte le nombre d'habitants que peut recevoir votre logement. En effet, dans le cas d'une revente, l'habitation doit pouvoir être adaptée aux futurs acquéreurs.


La micro accumulation

Les chaudières à micro-accumulation intègrent une mini réserve d’eau chaude pour limiter le temps d’attente lors des puisages. Nous vous conseillons d’opter pour cette technologie si vous avez une salle de bain avec 1 douche ou 1  baignoire.


Avec ballon intégré

Si vous avez plusieurs salles de bain, 2 douches ou 1 baignoire et 1 douche nous vous conseillons de prendre un modèle avec ballon intégré. Si vous avez déjà aujourd’hui une chaudière ballon, nous vous recommandons également de rester sur ce type de chaudière pour ne pas perdre en confort sanitaire.

 
Nombre d'habitants Nombre de douche Nombre de baignoire Technologie à choisir
1 à 2 1 0 Micro accumulation
3 à 4 0 1 Micro accumulation
3 à 4 1 1 Ballon intégré
5 et + 1 0 Micro accumulation
5 et + 2 1 Ballon intégré


Les options : désembouage, pot à boue et régulation

Lors du remplacement de votre chaudière plusieurs options pourront vous être proposées afin d’améliorer les performances de votre installation mais aussi de protéger votre appareil sur le long terme.


Le desembouage

Il est fortement conseillé de réaliser un désembouage du réseau avant d’installer un nouvel appareil. Ce procédé va permettre de nettoyer le réseau de toutes les impuretés qui se sont accumulées au fil des années. Vous repartirez ainsi sur une installation propre.

En savoir plus sur le desembouage

 

L’installation d’un pot à boue

Le pot à boue va permettre de protéger votre chaudière des impuretés sur le long terme. Il est notamment recommandé  d’en installer sur les chaudières à condensation, leur corps de chauffe étant plus sensible aux boues pouvant se développer dans votre réseau de chauffage.

En savoir plus sur le pot à boue


L’ajout d’une régulation

Nous vous recommandons vivement d’ajouter une régulation en complément de votre nouvelle chaudière pour maximiser les économies d’énergie. La régulation est la nouvelle génération de thermostats. Elle agit directement sur la chaudière pour moduler sa puissance. Elle permet notamment de limiter les marches / arrêts à répétition et d’obtenir une température plus constante dans le logement. Celle-ci peut être connectée afin de vous permettre de piloter votre installation de chauffage à distance depuis votre smartphone ou tablette.

VOIR NOS REGULATIONS



A noter que l’ajout d’une régulation est généralement demandé pour pouvoir bénéficier des aides financières (l’éco prime par exemple).

Comprendre le fonctionnement de la régulation

Quelles aides pour le remplacement de chaudière ?

Aides financières

Différentes subventions existent aujourd'hui pour aider les ménages à financer le changement de leur chaudière. Attention toutefois, elles concernent principalement les chaudières au gaz. L'Etat a en effet exprimé sa volonté de réduire le nombre d'installations de chauffage au fioul dans les années à venir en raison de leurs émissions polluantes. La pose de ce type d'équipement ne permet donc plus de bénéficier de soutiens financiers.

Voici une liste des aides éligibles en 2019 pour l'installation d'une chaudière gaz :
- Le crédit d'impôt transition énergétique
- L'aide Habiter Mieux Agilité de l'Anah
- La prime coup de pouce chauffage
- L'Eco-prêt à taux 0


Les conditions d'éligibilité : Etas de la chaudière, qualification de l'installateur...

La plupart de ces aides sont aujourd'hui accessibles sans conditions de ressources. Cependant, les ménages les plus modestes auront droit à des subventions plus avantageuses.

Les principales conditions d'éligibilité sont les suivantes :
-La chaudière doit être fournie et installée par un artisan qualifié RGE
- Le logement doit avoir plus de 2 ans
- Les critères de performances demandés doivent être respectés (l'Etas de la chaudière doit être supérieure ou égale à 92% pour bénéficier du crédit d'impôt et de la prime énergie)


Comment changer sa chaudière pour 1 euros ?

Ce dispositif est réservé aux ménages les plus modestes selon les plafonds de revenus de l'Anah. Pour en bénéficier il faut être éligible à l'aide Habiter Mieux Agilité et à la prime coup de pouce. En combinant ces 2 aides financières, il est alors possible, dans le cadre d'un remplacement simple, d'obtenir un devis dont le reste à charge est de 1€.

En savoir plus sur la chaudière à 1 euro

 

chaudiere-devis-gratuit

Remplacez votre chaudière en toute confiance avec MyChauffage !
Bénéficiez de conseils d'experts pour choisir la chaudière adaptée à votre besoin

Demander un devis gratuit sur-mesure

 

Commentaires (8) à propos de Tout ce qu'il faut savoir avant de changer de chaudière

Scotto - 05/08/2019 10:32

Bonjour,
Je suis locataire et j'ai une chaudière à gaz je voudrais savoir comment la mettre à mon nom ?
Merci

veronique - 06/03/2019 22:11

Bonjour nous allons acquérir une maison prochainement avec beaucoup de travaux car elle date des années 30 et en fouinant dans les factures je me suis rendu compte que la chaudière à gaz date de 1976 , si nous devons changer la chaudière par une à condensation devons nous changer aussi les radiateurs ? quels sont les différences d’aménagement avec une chaudière classique ? aurons nous toujours besoin du conduit de cheminer ? Merci d'avance pour vos réponses

MyChauffage - 07/03/2019 11:37

Bonjour,

Non vous n'êtes pas obligé de changer les radiateurs. En revanche, un désembouage du réseau sera fortement conseillé.
Si vous souhaitez garder le conduit de cheminée, il faudra le retuber. Le conduit doit être étanche avec une chaudière à condensation. Vous pouvez aussi passer sur une sortie en ventouse (sortie à travers le mur). Cette solution sera moins onéreuse.

Cordialement,

PG - 24/10/2018 14:38

Bonjour, je profite de votre forum à mon tour : nous devons changer notre vieille chaudière qui n'en peut plus. Nous sommes en appartement, avec notre chaudière connectée à un conduit collectif équipée d'une VMC. Si je comprends bien votre article, une chaudière à condensation n'est pas permise, et nous devons la remplacer par un modèle traditionnel. Etes-vous d'accord, ou existe-til des chaudières à condensation pouvant servir dans les immeubles équipés de conduits ? Merci

MyChauffage - 24/10/2018 14:55

Bonjour, En effet, vous ne pouvez pas installer une chaudière condensation sur un conduit collectif VMC. N'hésitez pas à nous contacter pour le remplacement de votre chaudière, nous pouvons vous établir un devis gratuit sur-mesure afin d'avoir une idée du coût. https://www.mychauffage.com/devis/chaudieres Cordialement,

johnny - 18/10/2018 11:04

Merci pour votre reponse, l'erreur est 03 , elle revient souvant et du coup nous devons a chaque fois appuyer sur le R (renitialistion) pour relancer la chaudiere.Oui j'ai apple chappe qui m'a redirige vers un artisan du secteur qui viendra faire un check up. Ca vous parle erreur E 03

johnny - 17/10/2018 12:38

Bonjour, J'ai acheté une maison il y a un an dont la chaudiere a été changé il y a 2 ans mais quand nous l'utilisons nous avons souvent un code erreur qui fait qu'on doit a chaque fois la reinistialiser.C'est une chaudiere chappée Chaudière Gaz BasNox Luna ST. Levacuation se fait par le toit mais c ela a été fait un peu à l'arrache on dirait, un professionnel des chaudiere dont je ne dirait pas la marque, fait tout pour que nous changieons de chaudiere et tout le circuit facture total des travaux 4500 dont il nous qu'il faut enleve 30% de credit d'impot. Pensez-vous qu'il est vraiment necessaire de changer de chaudiere sachant qu'elle n'a que 2 ans? A t-on vraiment 30 % d'impots? merci

MyChauffage - 17/10/2018 14:46

Bonjour, La durée de vie d'une chaudière est en moyenne de 15 ans. La changer au bout de 2 ans n'est donc pas normal. Quel est ce code erreur ? Avez-vous contacté le SAV Chappee ? Cordialement,

Vincent - 22/03/2018 16:37

Rebonjour, j'ai trouvé la notice de la chaudière sur internet... pas évident :) Donc c'est une chaudière basse température, et j'ai découvert qu'il y avait bien une sonde extérieure, placée coté nord de la maison, la ou il fait toujours froid et jamais de soleil dessus. Donc elle est bien régulée je pense en fonction de la température extérieure. J'ai depuis 2 jours mis la température de la chaudière sur 40 degrés, le minimum, et elle fait des cycles de chauffe de 5 mn toutes les 15 mn, ca vous parais normal comme consommation avec une demande de 20 pour le plancher chauffant et une température extérieure de 7 degrés. Bon maintenant l'eau sanitaire est aussi à 40 degrés mais sa me suffit :) Cordialement,

MyChauffage - 22/03/2018 19:06

Bonjour, Malheureusement, cela dépend de tellement de paramètre qu'il m'est impossible de vous faire une réponse. Cordialement.

Vincent - 18/03/2018 21:51

Merci de votre réponse. C'est presque le même type de chaudière que sur cette photo : http://abload.de/image.php?img=img_87010iutx.jpg Cette marque a été rachetée par DeDietrich en 1999... Dans votre commentaire vous parlez d'une zone à rejouter pour mes radiateurs, hors je n'en ai pas, j'ai uniquement du plancher chauffant à tout les étages jusque dans une partie de la cave ou descend l'escalier. Je pense que j'ai du mal m'exprimer. Donc en somme, comme je n'ai que du plancher chauffant, je peux régler la chaudière à 45 degrés à la place des 75 degrés et laisser la demande sur la boucle sur 20 degrés ? Il n'y aura pas plus de cycle de chauffe ? Y a t il une économie à en tirer sur la facture de gaz ? Cordialement,

MyChauffage - 19/03/2018 13:45

Bonjour, En effet vous pouvez mettre la température à 45° ou même 40° et laisser la bouche à 20°. Il y a de grande chose que cela puisse réduire votre facture. Cordialement.

Vincent - 18/03/2018 20:03

Bonjour, merci pour vos informations, je pense passer par vous en début de printemps pour une nouvelle chaudière. En attendant, ici en Alsace, il fait très froid :) Ne pouvant pas poster de commentaires dans un de vos précédent tuto, je la pose ici. J'ai acheté la maison ou je me trouve depuis 1 mois avec un chauffage gaz ( ballon d'eau intégré pour l'eau chaude ) et plancher chauffant RDC et étage, c'est une chaudière qui a plus de 15 ans je pense, une Schafer interdomo domomat régulé avec un boitier Elesta thermesta T2B. Pas de sonde extérieur... J'ai remarqué à la sortie de la chaudière une sonde de température sur la boucle d'envoi et retour d'eau, après la pompe de circulation qui régule je pense l'ouverture de la vanne en fonction de ma demande de température et de la valeur effective. Le chauffage est en mode normale, donc chauffage constant sans réglage jour/nuit ( je ne sais pas comment régler, ca a l'air compliqué ), ma consigne sur la régulation de la boucle est à 20 degrés, j'obtiens 21 degrés en moyenne en RDC et à l étage j'ai des thermostat manuels qui sortent des murs et j'ai aussi environs 21 degrés en haut. Sur la chaudière, j'ai un thermostat pour l'eau chaude qui est réglé sur 40 degrés mais qui affiche 75 degrés car un autre thermostat plus bas, celui de la chaudière est sur 75 degrés, je pense que en été en coupant la chaudière c est l'autre thermostat qui prend la régulation pour l'eau chaude ? En tout cas, une température de chaudière sur 75 degrés c'est pas de trop pour un plancher chauffant ? Surtout que j'ai une demande à 20 degrés pour la boucle de chauffage et en regardant les afficheurs à aiguilles sur la boucle je part entre 25 et 35 degrés pour revenir à 20 sur celle du retour. Vous me conseillez quoi comme température de chaudière du coup ? Merci.

MyChauffage - 18/03/2018 21:36

Bonjour, Malheureusement, je n'ai jamais entendu ce nom de chaudière avec une telle régulation. La 1ère chose qui me surprend est que nous n'avez pas de sonde extérieure. Pour bien réguler un plancher chauffant, il est nécessaire d’avoir une sonde extérieure. Lors de votre changement de chaudière, il faudra prévoir le remplacement de la régulation et mettre un module 2 zones (1 zone plancher chauffant et 1 zone radiateur) régulé par une sonde extérieure. 75° est une température d'eau beaucoup trop importante. Pour la radiateurs, il faut essayer de ne pas dépasser 60-65°. Pour le plancher chauffant, il faut essayer de ne pas dépasser 45-50° Il faut noter que la température sur la chaudière sera toujours la température d'eau la plus importante des 2 circuits. Cette eau est ensuite mélangée avec de l'eau plus froide pour aller vers le plancher chauffant. Les températures de départ que vous évoquez pour le plancher (entre 25 et 35°) sont cohérentes. Cordialement.

Laisser un commentaire

Comment choisir sa chaudière ?
bannière simulateur

OBTENEZ UN DEVIS

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h