Fermer

MyChauffage utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site.

« En savoir plus »

Chaudière à condensation : sont-elles économes ?

 

Si votre chaudière date de plus de 15 ans, il est grand temps d'envisager son remplacement par une solution énergétique beaucoup plus efficace. Non seulement votre porte-monnaie vous en remerciera, mais l'environnement lui aussi profitera de cette initiative. En optant pour une chaudière nouvelle génération vous limiterez les émissions polluantes et réduirez la consommation en énergie de votre chauffage. Cela va d'ailleurs aussi vous assurer des aides non négligeables de l'état.

Il existe plusieurs types de chaudières. La chaudière condensation est plébiscitée par les consommateurs. Son haut rendement la rend extrêmement performante, ce qui est déjà un avantage évident. Mais est-elle aussi vraiment économique ? Indéniablement c'est un système très avantageux, mais pour optimiser ses performances, il faut respecter certaines règles.


Un réseau de radiateurs bien dimensionné


Pour profiter d'un système de chauffage efficace, il faut dimensionner correctement le réseau de radiateurs. Le principe du dimensionnement prend en compte deux contraintes. L'air qui sort de l'intérieur vers l'extérieur, qui est vicié et l'air qui effectue le parcours inverse.  Lui est « propre ». Le but est donc de compenser ces échanges pour garder une température constante à l'intérieur de l'habitation. Il est donc nécessaire de calculer la puissance utile au maintien d'un confort thermique. Même dans des climats extrêmes, mercure en négatif et aucun apport calorique interne, ce confort thermique doit être assuré.

Surdimensionner les convecteurs n'est pas forcément un avantage, contrairement à ce que l'on pourrait croire. En effet, si leur puissance est trop élevée, ils ne vont chauffer que peu de temps puisque les degrés à l'intérieur seront vite atteints. Ils vont donc s'éteindre et se rallumer sans cesse, provoquant une surconsommation d’énergie. Or, le redémarrage de la chaudière et des appareils liés implique un gros travail pour réchauffer le corps de chauffe. Le sous dimensionnement des radiateurs est lui aussi générateur de gaspillage. Il produit l'effet inverse en faisant travailler en continu le système.

Si les radiateurs sont mal dimensionnés, il peut être intéressant de placer une sonde qui va permettre d’ajuster la température d’eau pour obtenir un meilleur confort.


Le bon choix de la puissance


Il est donc impératif de bien calculer le dimensionnement du réseau de radiateurs. Pour cela, il faut prendre en compte plusieurs paramètres. La taille de chaque appareil, la situation géographique, le nombre de pièces à chauffer, la température souhaitée...De plus, il faut inclure dans ce calcul le niveau d'isolation de la maison. Plus il sera bas, plus les radiateurs devront être performants. La surface à chauffer va bien entendu aussi jouer un rôle dans cette estimation. En fonction de ces critères, il sera possible d'établir une évaluation adéquate qui permettra de rendre la chaudière condensation vraiment économe.


Pose d'une régulation avec sonde extérieure


Investir dans une sonde extérieure est aussi une bonne idée pour réaliser davantage d'économies d'énergie.  Le principe de cette sonde est de coordonner la température de l'eau et celle de l'extérieur. Sa pose permet d'éviter tout surdimensionnement énergivore. En effet, le danger de voir de la chaleur se perdre en vain est écarté. Si en hiver le mercure descend à 0 degré, alors la température de l'eau dépassera les 70. En contrepartie, au printemps, elle va baisser en fonction de celle de l'extérieur.

La sonde de température anticipe les variations thermiques et transmet les informations au régulateur qui réajuste la température de l'eau. 


Mettre en place des programmes de fonctionnement

 

Si on ajoute à cela la programmation des moments de chauffe, alors la chaudière à condensation est vraiment économe. Déclencher aux moments adéquats de l’énergie permet de maîtriser au plus près sa consommation tout en assurant le confort thermique. Le régulateur permet de gérer cette fonctionnalité si pratique. Il saura ainsi varier les températures des pièces dans la maison, prévoir la remise en route des installations pour le réveil des habitants... Au final cette programmation promet une économie de 10-15%.

Vous aimerez aussi :

La chaudière condensation : le chauffage riche en calories
Chaudière à condensation et isolation

Une question ? 0980 651 653 coût d'un appel local