Fermer

MyChauffage utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site.

« En savoir plus »

Les rejets des chaudières gaz à condensation

 

 

Il existe différentes sortes de polluants dans l’atmosphère. Ils peuvent être de provenance naturelle, industrielle ou encore domestique. On les classe en fonction de deux catégories. Les polluants primaires sont issus de l’agriculture, du trafic routier, de l’industrie… Les polluants secondaires, proviennent de la réaction chimique des gaz entre eux. Les principaux polluants sont le dioxyde de soufre, les oxydes d'azote, le monoxyde de carbone, les COV (composés organiques volatils), l'ozone et les poussières. Nous allons voir quelques caractéristiques de ses polluants :

Le dioxyde de souffre :
Il provoque des pluies acides qui dégradent les monuments construit en calcaire et provoque également la mort prématurée des végétaux.

Les oxydes d'azote :
Ils participent également aux pluies acides et favorisent la formation de l'ozone. Ils peuvent provoquer de l'asthme.

Le monoxyde de carbone :
C'est un gaz toxique qui se fixe à la place de l'oxygène dans le sang. Il peut être mortel en cas d'exposition importante et longue.

L'ozone :
C'est un polluant secondaire qui peut provoquer des irritations oculaires et pulmonaires.

La chaudière gaz et la pollution atmosphérique  

Aujourd'hui les trois principales sources d'émission de polluants atmosphériques sont l'industrie à 51% suivi par les transports à 27% et l'agriculture à 10%. Le chauffage commercial et résidentiel ne représente que 1% des sources de pollution atmosphérique.

La chaudière gaz à condensation peut fonctionner grâce à deux types de combustible : le gaz ou le fioul. Ces deux énergies fossiles ne sont pas les plus polluantes. En effet, le fioul et le gaz naturel rejettent de 20% à 25% moins de Co2 et d'oxyde d'azote que le pétrole et 40% à 50% de moins par rapport au charbon. La chaudière gaz utilise le gaz naturel ou le gaz propane (GPL) comme combustible. Lorsque qu'ils sont en combustion, ils produisent du dioxyde de carbone et des oxydes d'azote. Ce sont donc des gaz nocifs pour l'environnement.

Grâce à son fonctionnement, la chaudière gaz à condensation récupère la chaleur des rejets, cela implique que les polluants sont re-condensés et donc qu'ils ont un impact plus faible sur l'environnement. Depuis le Grenelle de l'environnement en 2007, la France c'est engagée à réduire les gaz à effet de serre d'ici 2020. Les fabricants de chaudières on su innover dans le processus de combustion avec la création d'un processus appelé la combustion complète. C'est un procédé chimique qui, à l'aide de nouveaux brûleurs, augmente le rendement des nouvelles chaudières et donc réduit la quantité de gaz toxiques rejetée dans l'atmosphère. Pour garantir la combustion complète, les nouvelles chaudières au gaz sont équipées de brûleur à pré-mélange.

La chaudière gaz à condensation est donc une solution de chauffage écologique puisqu'elle réduit les émissions de gaz polluants.


Vous aimerez aussi :

Les atoûts de la chaudière condensation
Les différentes générations de chaudières gaz

Une question ? 0980 651 653 coût d'un appel local