Fermer

MyChauffage utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site.

« En savoir plus »

Les différentes générations de chaudières gaz

 

Il existe deux types de chaudières fonctionnant au gaz : la condensation et la basse température. Les différences sont visibles au niveau du fonctionnement de l'appareil, du type de production d'eau chaude et de leur emplacement. Chacune présente ses intérêts.


La chaudière gaz à condensation


La chaudière à condensation tire profit de la chaleur contenue dans les fumées. Elle récupère la vapeur d'eau rejetée lors de la combustion pour préchauffer l'eau de la chaudière. Ce procédé permet d'avoir des rendements jusqu’à 110%. En France, elle est en passe de devenir le standard de demain du fait de ses hautes performances énergétiques.


La chaudière gaz basse température


Le principe de fonctionnement de la chaudière basse température réside dans le fait qu'elle fonctionne à une température plus basse qu'un appareil classique. Elle peut moduler sa puissance pour mieux s'adapter aux besoins. Avec un rendement à 90%, elle permet de faire entre 10 et 15% d'économies par rapport à une chaudière standard.


Le gaz


Les chaudières gaz fonctionnent soit au gaz naturel ou au propane (GPL). Le gaz naturel appelé aussi gaz de ville a l'avantage d'être un des combustibles les moins chers. Cependant, pour pouvoir y avoir accès il faut que l'habitation soit reliée au réseau de distribution du gaz de ville de la commune.

Le gaz propane ou GPL est une alternative pour ceux qui veulent se chauffer au gaz mais qui ne sont pas raccordé au réseau gazier. Ce système convient aux personnes habitant en zone rurale. Il est nécessaire d'installer une citerne de stockage de 2500 litres aérienne ou  enterrée, en générale la citerne est livrée gratuitement par le fournisseur de gaz.


Les différents types de production d'eau chaude

 


Il existe des technologies différentes pour la production d’eau chaude sanitaire: la production instantanée, la micro-accumulation et l'accumulation.


La chaudière instantanée

L'instantanée ne dispose d'aucune réserve d'eau. L'eau chaude est produite au puisage. Elle est compacte et donc adaptée aux petits appartements avec de faibles besoins en eau chaude.


La micro-accumulation

La chaudière fonctionnant par micro-accumulation intègre un petit ballon de 3 à 10 litres. Appelé ballon tampon, il permet de gagner en confort, limiter les pertes thermiques et donc le gaspillage de l'eau froide.


La chaudière à accumulation

La chaudière à accumulation ou ballon a un réservoir intégré de 20 à 150l. L'eau est maintenue chaude dans la réserve même si elle n'est pas puisée. Ce modèle est adapté aux foyers ayant des besoins importants, réguliers et espacés dans le temps.

 

Les emplacements


Les chaudières sont disponibles sous deux formes : sol et murale.


La chaudière sol

La chaudière sol est la solution idéale pour une maison assez grande car elle nécessite une place importante. Elle peut être facilement associée à un chauffe-eau solaire ou à une pompe à chaleur. La chaudière sol a une puissance qui peut aller jusqu'à 140W et une durée de vie entre 20 et 25 ans.


La chaudière murale

La chaudière murale est de petite taille, elle peut trouver sa place dans les petites pièces comme la cuisine et la salle de bain. Elle est idéale pour un appartement ou une petite maison. La puissance des chaudières gaz murales se situe entre 50 et 60W et leur durée de vie est de 15 à 20 ans.

Vous aimerez aussi :


Les atoûts de la chaudière condensation
Les rejets de la  chaudière gaz

Une question ? 0980 651 653 coût d'un appel local