Fermer

MyChauffage utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site.

« En savoir plus »

Chaudière gaz à condensation : le raccordement

 

Photo raccordements chaudière

Les installations énergétiques de votre habitation sont vraiment vétustes. Vous avez donc décidé d'entreprendre les travaux nécessaires à la mise en place d'une chaudière nouvelle génération. La chaudière gaz à condensation a retenu votre attention pour ses performances thermiques élevées. Elle est peu polluante et éligible au crédit d'impôt. Il faut cependant tenir compte de certaines contraintes d'installation. Il faut en effet raccorder l'appareil à divers conduits. Comment effectuer ces raccordements pour la mise en place d'une chaudière à condensation ?


Raccordement des fumées : évacuation en ventouse


Les conduits qui permettent d’évacuer les fumées de la chaudière condensation sont très spécifiques.
Les modèles en ventouse, étanches, exigent un tuyau double voie. L'air en effet est récupéré à l'extérieur et la fumée ressort par le toit ou bien à travers le mur. Ces conduits double voie s’assemblent entre eux par emboîtements ou par l’intermédiaire de colliers. Des systèmes d’étanchéité leur sont adjoints. Le conduit de raccordement doit avoir 3% de pente pour faciliter l’évacuation des fumées vers l'extérieur. Des normes strictes régissent la longueur du conduit et son emplacement.


Raccordement au réseau des eaux usées pour évacuer les condensats


Pour évacuer les liquides, la chaudière à condensation doit être reliée au réseau des égouts. Pour la raccorder, il est préférable d'opter pour des conduits anti corrosion. En effet, les condensats sont relativement acides et pourraient attaquer des tuyaux en métal. Le PVC est une bonne solution pour pallier ce problème. Cependant il n'est pas nécessaire de traiter ces condensats pour leur toxicité. Le réseau des eaux usées les neutralise.


Raccordement au gaz


Raccorder sa chaudière au gaz va présenter quelques difficultés. Le raccordement s'obtient sur demande auprès d'une compagnie agréée. Elle fournit un devis qui prend en compte l'ampleur des travaux. Seront à votre charge, ceux qui seront réalisés sur votre terrain. Vous devrez y inclure le branchement au gaz de ville, le matériel pour amener le combustible... Il faut également savoir que la réalisation des travaux est assez longue et que vous devez faire appel à un professionnel pour obtenir au final un certificat de conformité. Ce dernier valide la traçabilité de la mise en place de la chaudière à condensation.


Raccordement au départ et retour chauffage


Il est important aussi d'effectuer des raccordements pour le retour et départ du chauffage. Et il faut le faire correctement ! En effet, inverser les liaisons chaud et froid sur les radiateurs peut avoir des conséquences très négatives sur le rendement calorique. La chaudière en effet va tourner plus longtemps puisque l'eau de retour  s'éloigne de la température ambiante.


Raccordement à l'eau froide pour le remplissage du réseau


L'installateur de la chaudière condensation doit prévoir un raccordement pour le remplissage du réseau. Cela peut s'avérer nécessaire dans le cas où on a constaté une chute de pression dans le système. Vidanger son radiateur par exemple peut entraîner l'ajout d'un supplément en eau froide. Il faudra repérer le tuyau raccordé sur l'eau sanitaire pour assurer le remplissage, situé normalement près des vannes et du manomètre. Il est conseillé de laisser un spécialiste s'en charger pour assurer une pression correcte au système.


Le cas échéant : raccordement à l'eau chaude sanitaire


Le chauffe-eau est un système très performant pour produire de l'eau chaude sanitaire. Dans certains cas, il peut être intéressant de le raccorder à une chaudière gaz à condensation. Cela va permettre l'installation d'un seul appareil pour combler tous les besoins du logement.  Un autre avantage de coupler chaudière et un chauffe-eau est de limiter les dépenses énergétiques. En effet, l'été, inutile de chauffer. Utiliser uniquement le chauffe-eau va constituer une bonne source d'économies.

Vous aimerez aussi :

Le contrat d'entretien pour les particuliers
Hauteur nécessaire pour évacuer les fumées

Une question ? 0980 651 653 coût d'un appel local