Fermer

MyChauffage utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site.

« En savoir plus »

Chaudière gaz à condensation : installation et astuces

Photo d'installation d'une chaudière gaz


La chaudière gaz à condensation est une chaudière haute performance très économique en termes de consommation énergétique. C'est une solution parfaite pour assurer une température agréable dans votre intérieur et qui, en plus, est accessible financièrement. En effet, son installation permet de bénéficier d'un crédit d'impôt de 30%. Cet appareil écologique se pose facilement si on respecte quelques règles essentielles à la conformité de sa mise en place. Si vous décidez de vous lancer dans l'aventure, voici quelques astuces destinées à faciliter l'arrivée de votre nouvelle chaudière gaz.


Disposer d'un circuit de chauffage à eau


Pour pouvoir poser rapidement et facilement la chaudière à condensation, la proximité d'un circuit de chauffage central s'impose. L'eau chaude qui coule dans ces tuyaux alimente régulièrement les radiateurs de votre habitation. Si ces derniers sont des appareils basse température, ils véhiculent une eau de 25 à 50°. Ce cas de figure est parfait pour l’installation d'une chaudière à gaz. Bien sûr, il est inutile de changer les radiateurs en place s’ils sont pas basse température. Le seul inconvénient sera une économie énergétique un peu moindre.


Se raccorder à l'alimentation en gaz


Comme la chaudière classique, la chaudière condensation doit être raccordée à une alimentation en gaz. Elle s'effectue par le réseau de distribution si votre habitation y est reliée. Les prix pour cette opération sont variables en fonction de l'importance des travaux à réaliser. Sachez aussi que ce raccordement prend un peu de temps pour être réalisé. Et plus le branchement est long (en mètres), plus le délai lui aussi s'allonge. GRDF donne une fourchette d'attente comprise entre 10 jours et deux mois.

Une autre possibilité de raccordement de votre chaudière gaz est l'installation d'une citerne individuelle. Cette solution est possible si vous n'êtes pas relié au réseau de distribution. Cette citerne est reliée à votre intérieur par une tuyauterie souterraine. Les câbles sont de petit diamètre. Ce système de pose est beaucoup plus respectueux de l'environnement que la pose aérienne. Cette dernière est par contre plus rapide et bien entendu plus économique aussi. Elle ne nécessite en effet que peu de travaux. Dans les deux cas, vous serez fourni en énergie  pour couvrir vos besoins calorifiques : eau chaude, radiateurs, appareils à gaz.... Enfin, l'installation d'une citerne peut se faire sur tout type de terrain !


Poser à proximité d'un mur extérieur


Une astuce pour l'installation de sa chaudière gaz à condensation est de choisir intelligemment le lieu où la poser. Il faut la rapprocher d'un mur extérieur. Pourquoi ? Pour faciliter l'évacuation des fumées (gaz brûlés) à travers le mur et permettre un apport d'air frais pour la combustion. Cela concerne essentiellement les appareils à ventouse, étanches à l'air.


Pouvoir se reprendre sur une évacuation des eaux usées


Quand on installe une chaudière à condensation, il faut aussi penser à prévoir un raccordement sur l’évacuation des eaux usées. Ce tuyau est en effet nécessaire pour conduire les condensats vers l'extérieur. On choisira pour ce conduit un matériau solide et peu sujet à la corrosion. Les substances rejetées sont en effet assez acides et peuvent donc attaquer facilement des évacuations en métal.

Poser une chaudière gaz est facile et rapide. Mais pour un résultat vraiment satisfaisant il faut tenir compte de quelques règles dans son installation. S'adresser à un professionnel s'impose ainsi pour assurer un rendement optimal de votre système à condensation. Le contrat annuel obligatoire permettra de préserver les performances de la chaudière dans le temps. N'oubliez pas non plus que l'installation se fait dans un cadre légal bien précis. Pour être couvert par votre assurance en cas de dysfonctionnement, c'est l'expertise de votre installateur qui va permettre de valider vos remboursements.

A lire également :

Calculer la puissance nécessaire de sa chaudière
Le principe de fonctionnement de la chaudière à condensation

Une question ? 0980 651 653 coût d'un appel local