Fermer

MyChauffage utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site.

« En savoir plus »

Chaudière gaz à condensation : modèle mural ou modèle au sol

 

Le gaz est une énergie économique et au taux de performances thermiques très élevé. Voilà pourquoi la chaudière gaz à condensation est largement choisie par les consommateurs. Qu'il s'agisse d'installation ou de rénovation, deux systèmes de chaudières gaz existent : les chaudières murales et les modèles au sol.

Comment choisir le type d'appareil qui va assurer la bonne puissance pour convenir à vos besoins ?


Prendre en compte l'ancienne chaudière


Après 15 ans, il devient nécessaire de se préoccuper de changer son ancien système de chauffage. Même si ce dernier a été entretenu avec soin, ses performances sont amoindries et cela impacte négativement les factures d’énergie. Cela étant, si le fonctionnement de votre chaudière est encore correct d'après les tests de contrôle, il est aussi possible de lui adjoindre un système de régulation. Il sera amorti en deux ans environ.

La chaudière gaz à condensation va offrir un rendement supérieur et diminuer également le taux de pollution. Son installation peut se faire au même emplacement que l'appareil déjà existant. Pour poser une nouvelle chaudière gaz au sol, il faut bien vérifier que le socle de l'ancien appareil est de la même taille que le nouveau. Il est également possible, pour gagner de la place, de fixer la nouvelle chaudière au mur. Par contre, dans ce cas, des travaux sont à prévoir. Le modèle à ventouse par exemple va exiger de percer le mur pour faire passer les tuyaux d’évacuation. Les branchements pour l'arrivée des combustibles peuvent aussi différer d'un système à un autre.

Le plus simple est de faire appel à un professionnel qui va gérer les travaux et assurer une installation parfaitement sécurisée.


La chaudière murale


Ce type d'appareil est idéal pour de petites surfaces et des appartements. Son faible encombrement permet de fixer la chaudière gaz partout, sans perdre de place. On peut même l'installer dans un placard si l'habitat à chauffer est vraiment exigu, comme un studio par exemple.

La chaudière murale est légère puisque son poids peut être autour de 50 kg. Ses dimensions sont généralement de 80x60x40 cm. Elle présente un tableau de commandes qui regroupe tous les éléments du système : allumage, pression, température, sélecteur été/hiver. Elle offre une gamme de puissance comprise entre 8 à 65 KW.
Les modèles à ventouse ne sont pas raccordés à un conduit d'évacuation de fumées classique. Les fumées sont dirigées directement vers l'extérieur, par un mur ou par le toit. Le système garantit ainsi une étanchéité parfaite de la chaudière, en rejetant ces gaz brûlés vers l'extérieur.

Ce modèle de chaudière inclut aussi la possibilité de produire de l'eau chaude sanitaire. Un avantage considérable du système est de pouvoir en disposer immédiatement. Enfin, la chaudière murale est très économique et particulièrement performante avec son rendement de 100¨%.


La chaudière au sol


Ce type de chaudière gaz est parfaitement adapté aux grandes surfaces, maisons avec sous-sols, garages. La chaudière au sol est plus encombrante que la murale. Elle peut être associée à un chauffe-eau solaire par exemple, contrairement à la chaudière murale, à une pompe à chaleur ou même à un chauffage au sol. Sa puissance peut atteindre 140 KW, ce qui en fait un système parfaitement adapté pour couvrir de gros besoins énergétiques. Les habitations comportant de nombreuses salles de bain, les grandes familles, auront tout intérêt à opter pour ce type d'appareil. Les ballons d'eau chaude peuvent en effet stocker jusqu'à 160 litres d'eau chaude.


Dans les deux cas, qu'il s'agisse de modèle sol ou mural, la chaudière gaz à condensation offrira les mêmes performances énergétiques et le même rendement.

 

Vous aimerez aussi :

Vente, aides, et financement des chaudières condensation
Les avis des utilisateurs

Une question ? 0980 651 653 coût d'un appel local