Fermer

MyChauffage utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site.

« En savoir plus »

Chaudière gaz à condensation : le chauffage à économie d'énergie

 

La chaudière gaz à condensation s’avère sans conteste un des systèmes les moins énergivores sur le marché. Elle permet à la fois de chauffer agréablement son intérieur et l'eau de la maison. Elle optimise la condensation, réduisant ainsi notablement la consommation énergétique. Avec ce principe de fonctionnement, le gain en énergie peut atteindre les 30%.


Brûleur modulant


Les chaudières à condensation sont équipées de ce que l'on nomme un brûleur modulant. Il a pour fonction d'adapter sa puissance aux conditions climatiques et à la température demandée à l'intérieur de la maison. Ainsi la consommation est maîtrisée. La mise en route de l’appareil n'induit aucune surconsommation onéreuse. En effet, la chaudière ne se déclenche que dans le cas où la température devient insuffisante. Elle contrôle en continu le ratio Gaz/Air pour en assurer une parfaite combustion.

Une chaudière à condensation va voir évoluer sa puissance calorifère de 10 à 100%, sans pour autant voir modifier sa qualité de combustion. Grâce au brûleur modulant, les besoins en eau chaude seront toujours satisfaits et vont correspondre aux besoins de chaque habitant du foyer. Le résultat ? Des économies en énergie, aussi bien pour le chauffage (qui exige moins de puissance) que pour l'eau chaude (qui est très exigeante en puissance quand tous les membres de la maison prennent au même moment leur douche).


Circulateur à vitesse variable obligatoire


Le circulateur se compose de deux parties. Une partie est fixe, le stator, et l'autre est tournante. C'est le rotor. Cette pompe fait remonter la pression et aide à la circulation de l'eau dans le circuit de chauffage. Elle régule en quelque sorte le débit hydraulique. Elle ne fonctionne que 6% du temps à plein régime, soit aux moments où un maximum de puissance est requise. Par exemple au moment où les températures extérieures sont les plus basses. La pompe à vitesse variable assure ainsi à la chaudière à condensation des économies d’électricité évaluées à 40%. De plus, elle permet de préserver les équipements annexes comme les roulements ou la structure métallique, leur assurant une plus grande longévité.

La directive CE 2005/32 dite EuP/ErP oblige actuellement la fabrication de circulateurs pour leur haute efficacité énergétique.


Régulation (Sonde d’ambiance, sonde extérieure)


Pour minimiser la consommation énergétique de la chaudière à condensation, il est aussi conseillé de mettre en place une sonde d'ambiance et une sonde extérieure. Le thermostat programmable permet de contrôler les degrés d'une pièce et de déclencher ou stopper la chaudière selon des consignes thermiques préétablies. Ces consignes s'adaptent aux différentes contraintes d'occupation des lieux. La journée quand les occupants sont à l'extérieur, la température souhaitée ne doit pas excéder les 16°, par exemple. Le soir, en contrepartie, le thermomètre va afficher 20° dans le séjour.

La sonde extérieure va réguler la température de l'eau en fonction de la température au dehors. Pas de risque ainsi de surdimensionnement de chauffage et de déperdition calorique. En été, la température de l'eau va naturellement baisser, puisque dehors le mercure grimpe. Cette sonde intelligente est à même de prévoir tout changement thermique extérieur et en informe la chaudière gaz à condensation. Cette dernière adapte donc en fonction la température de l'eau. Il faut penser à positionner cette sonde à un emplacement peu concerné par le rayonnement solaire.

Réseau d'eau à basse température


La chaudière gaz à condensation valorise l’énergie contenue dans les fumées et l'utilise pour une économie de 30% de combustible. En transformant la vapeur en eau, elle favorise un système de retour « froid » du chauffage, inférieur à 55°. Si le retour est en effet plus élevé, il sera impossible pour la chaudière de condenser. Pour optimiser ces résultats, il est nécessaire d'équiper la maison d’émetteurs basse température comme des radiateurs surdimensionnés ou un le plancher chauffant.

A lire également :

Bilan des performances énergétiques
La chaudière condensation : un système de chauffage qui consomme moins

Une question ? 0980 651 653 coût d'un appel local