Fermer

MyChauffage utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site.

« En savoir plus »

Chaudière gaz à condensation : bilan des performances énergétiques

 

Un diagnostic de performances énergétiques (DPE)  devient désormais indispensable pour toute transaction immobilière. C'est du document établi que va dépendre, entre autres, le prix de vente d'un bien. Un haut niveau de performances permet d'assurer à un acheteur une consommation énergétique faible. C'est une préoccupation qui prend une place importante actuellement, au vu de l'augmentation du tarif des énergies fossiles.

Équiper son habitat d'une chaudière nouvelle génération, comme la chaudière gaz à condensation, peut être une solution optimale pour réaliser des économies grâce à son principe de fonctionnement innovant. Pour déterminer précisément le type d'appareil à faire installer, un bilan énergétique s'impose. Il est possible de faire réaliser ce bilan par des professionnels. Ils sauront estimer au plus près la consommation du foyer.


Amélioration du DPE


Le DPE définit 7 classes, de A à G pour la plus mauvaise. Il décrit également deux types de performances. L'une d'elles concerne la consommation en « énergie pure » et l'autre son impact sur l'environnement. Réduire la consommation énergétique d'une maison pour changer de classe passe, en premier lieu, par de sérieux travaux d'isolation. En effet, inutile d'investir dans des appareils performants si les échanges thermiques intérieur/extérieur ne sont pas maîtrisés. Murs, combles, toitures et vitrages doivent faire l'objet d'un examen précis.

Une fois ces travaux finalisés, on peut envisager de mettre en place un appareil moins énergivore. La chaudière condensation peut être une excellente façon d'améliorer son classement. Elle va venir récupérer l’énergie issue de la vapeur d'eau dans les fumées. Non seulement ce système consomme moins, mais il chauffe aussi mieux.


Réduction de la facture énergétique


La pose d'une chaudière condensation permet de réaliser des économies de près de 30%. Prenons l'exemple d'un couple vivant dans une maison bien isolée de 100 m2 environ. Leur facture annuelle sera d’environ 1000 euros avec un appareil classique, et d'à peine plus de 700 avec une chaudière à condensation. Un foyer comportant parents et deux enfants paiera annuellement 800 euros de gaz avec ce système, un tiers de moins qu'avec un chauffage traditionnel !

On peut ainsi considérer que l'achat d'une chaudière gaz est amorti en moins de 8 ans. Sachant aussi que cet appareil a une durée de vie de 15-20 ans, il constitue un investissement très rentable. Si on ajoute à cela qu'il est possible de bénéficier d'un crédit d'impôt de 30% ou d'aides de l'état, la dépense est vraiment minime pour des performances énergétiques maximales. L'éco-prêt est également à disposition des acheteurs.


Un impact environnemental limité


Le bilan énergétique de la chaudière condensation montre enfin que cet appareil préserve aussi l'équilibre de notre terre. Il ne produit en effet pas de dioxydes de souffre et peu d'oxydes d'azote. Les émissions toxiques de CO2 sont diminuées de 30%. L'optimisation de la combustion permet de réduire la consommation et la toxicité. Les brûleurs sont de plus en plus performants, augmentant le rendement de façon notable.

Il est également possible, pour encore réduire l'impact environnemental, de coupler la chaudière avec des énergies renouvelables, solaire photovoltaïque ou thermique. Elles vont en effet se substituer à la chaudière pour alimenter sol chauffant et radiateurs. La pompe à chaleur géothermique peut elle aussi être envisagée pour alléger à la fois la facture et la pollution.

Le DPE est à réaliser pour faire le point sur l'efficacité de l'isolation et sur les caractéristiques thermiques d'une maison. Il marque la bonne santé d'un logement et celle de son système de chauffage. Grâce à lui, il est possible de se faire conseiller sur les améliorations à apporter. Il faut savoir qu'actuellement sur la classification « impact environnemental », les logements chauffés électriquement sont pénalisés alors que le chauffage au gaz est valorisé. Opter pour une chaudière condensation est donc une alternative intéressante pour obtenir de bonnes performances énergétiques tant au niveau des avantages économiques que de l'impact sur la planète.

A lire également :

Chaudière gaz à condensation : le chauffage à économies d'énergie
Un système de chauffage qui consomme moins

Une question ? 0980 651 653 coût d'un appel local